Le GPMH surfe sur la conteneurisation des marchandises


Le bois, le vin, les fruits sont autant de filières avec lesquelles le port du Havre vise à dynamiser les exportations françaises, suivant la tendance de la conteneurisation croissante du fret.


© Éric Houri
© Éric Houri
Au Havre, "l’export compense la baisse de l’import", insiste Hervé Cornède, directeur commercial d’Haropa. Et ce, sur des filières qui connaissent le passage progressif du transport en vrac vers la conteneurisation. Ainsi, le bois change de modèle et "connaît une montée en puissance des conteneurs aux dépens du conventionnel". Et de citer le spécialiste Rougier Sylvaco qui a "interrompu son activité de fret conventionnel à La Rochelle pour rejoindre le conteneur à Caen". Bilan 2013 pour Le Havre : 435.000 tonnes de bois conteneurisées à l'export (essentiellement vers la Chine) et 200.000 en import, sur les 750.000 tonnes de bois manutentionnées au total sur les ports d’Haropa.

Meilleurs transit-times

Autre filière porteuse, les vins, dont 86 % du tonnage part à l’export : Haropa est le premier port mondial pour l'exportation des vins et spiritueux, disposant de 55 entrepôts dédiés, avec un trafic de en hausse de 200 % entre 2008 et 2013 vers la Chine et Hong Kong. Qui plus est, rappelle Hervé Cornède, "avec les meilleurs transit-times sur la côte Est, pour sept jours du Havre à New York contre neuf par Anvers et Rotterdam, ou 27 jours directs pour Hong Kong contre 31 via Anvers". Ce transport représentait, en 2012, environ 100.000 conteneurs.
Le reefer, pour produits surgelés et produits frais périssables affiche une croissance de 25 % entre 2012 et 2013, avec 160.000 EVP dont 60 % à l’exportation. Le port du Havre, doté de 550.000 m3 de capacité d’entreposage et de 2.500 prises reefer sur l’ensemble de ses terminaux à conteneurs, regroupe sur le même site services vétérinaires, phytosanitaires et douaniers. En 2014, le laboratoire Licaal, spécialisé en conseil et analyses microbiologiques et physicochimiques s’est implanté au Havre. Et le Grand Port maritime assure que le coût d’importation d’un conteneur de 40 pieds de vingt tonnes de viande coûte 49 % plus cher à Anvers et Rotterdam en taxe sanitaire et de 200 à 300 % plus cher en Pif (Poste d'inspection frontalier). Et le port havrais accueillait pour son baptême, le 26 septembre, le plus grand porte-conteneurs reefer du monde, le "Cap San Antonio" de l'armement allemand Hamburg Süd.

"Les meilleurs transit-times sur la côte Est américaine"


Par ailleurs, le port se positionne sur d’autres segments en croissance tels que le véhicule d’occasion, nouvelle filière recréée pour l'Afrique où partent des voitures de plus en plus récentes, de moins de trois ans pour le Gabon. L'activité se construit avec le port de Gennevilliers, les services à Rouen de RMR Shipping qui renforce sa desserte sur l’Afrique de l’Ouest. Le groupe Grimaldi, dans le cadre de sa stratégie de développement sur le marché français, renforce sa desserte des ports africains en sortie du Havre et la compagnie belge European Roro Lines (ERL, groupe Karim Export) s'est implantée en France en avril dernier, au Havre. Le Grand Port maritime a mis en place un groupe de travail sur cette filière, avec différents acteurs du monde portuaire, universitaire et logistique tout comme sur les fruits, les corridors de fret aérien-maritime et le transport reefer direct.

Promotion internationale

Pour faire passer les messages, Haropa met le paquet. Le groupement présente ses solutions dans les salons professionnels (à Atlanta en mars, Sao Paulo, Moscou et Villepinte en avril, Bruxelles et Anvers en mai). Il va sur le terrain, via ses divisions (Filières, Armements, Développement international) : plus de 800 visites commerciales B to B et 300 visites clients ont été menées, au premier semestre 2014, vers les commissionnaires de transport, importateurs/exportateurs, compagnies maritimes, logisticiens, agents maritimes et armements. Principalement en Chine et à Taiwan, puis en Inde et aux États-Unis, mais aussi au Brésil et en Corée. Cinq "business events" ont été organisés avec les représentants de les unions maritimes et portuaires du Havre et de Rouen en Guadeloupe, Martinique, Guyane, et en métropole à Lillebonne et à Lyon. D’ici fin décembre, les représentants d’Haropa iront à Hong Kong, Lille, Hambourg et en Afrique...

Natalie Castetz

Vendredi 3 Octobre 2014



Lu 816 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Octobre 2014 - 15:37 Le port du Havre attend l’éolien offshore


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse