Le Grand Port maritime de Guyane met en œuvre son projet stratégique 2014-2018


Quelques mois après l'entrée en vigueur de la réforme portuaire, l'unicité de commandement fait partie des chantiers prioritaires du Grand Port maritime de Guyane. Visite guidée à Dégrad-des-Cannes mais aussi Pariacabo, des installations ultramarines qui ont été mises en quête d'un projet stratégique quinquennal.


© Grand Port maritime de Guyane
© Grand Port maritime de Guyane
En décalage par rapport à la métropole en raison de l'arrivée en 2014 seulement de la réforme portuaire, les ports ultramarins sont tenus de moderniser la manutention sur leurs installations. Tel est le cas du Grand Port maritime de Guyane. Le président du directoire du GPM, Philippe Lemoine, indique depuis Rémire-Montjoly, le siège du port, qu'une étude est lancée pour acquérir de nouveaux outils de bord à quai (des portiques de 40 tonnes à 40 mètres).

Sécuriser les accès nautiques

"Nous allons nous acheminer vers le commandement unique tout en contrecarrant la situation de monopole sur les quais", promet le directoire du GPM qui s'est fixé une date-butoir : le 1er janvier 2017. Il a donc deux ans pour "chercher une solution juridique et calculer les impacts sociauxet économiques de la réforme de la manutention".
Autre sujet qui revêt son importance pour l'autorité portuaire de Guyane, "la sécurisation des accès nautiques". Vu que, pour l'heure, il n'existe pas de remorquage, Philippe Lemoine explique : "Nous devrions mettre en place un service de remorquage. Sachant que nous mettons 6 millions d'euros dans les travaux de dragage, nous avons pensé, pour optimiser cela, mixer les deux activités. L'étude est lancée. Nous nous sommes fixés comme horizon le 1er janvier 2018. L'objectif est de faire baisser les coûts annuels du dragage".

"Résoudre l'équation du commandement unique à l'horizon 2017"


Le GPM prévoit également d'étendre son foncier sur une surface de 20 hectares. Un projet qui lui permettre de passer de 20 à 40 hectares et de se doter d'un poste d'inspection frontalier (Pif).
Quant aux infrastructures de communication, Philippe Lemoine indique que le port est équipé du Port Community System Vigie 2 et du Cargo Community System (CCS) AP+. Il espère que la plateforme sera reliée au très haut débit internet dès le mois de mars.
En matière d'investissement, le GPM prépare pour Dégrad-des-Cannes l'extension du quai n° 1, la création cette année d'une "gate" permettant de fluidifier le passage et l'accueil des camions et la construction pour début 2016 d'un parking sécurisé pour les véhicules neufs.
Selon Philippe lemoine, sur les 10 millions d'euros prévus, l'investissement s'élève au total à 6 à 7 millions d'euros pour la "gate", le solde pour la création du parking.
Interrogé sur les réactions de l'Autorité environnementale qui avait demandé au Grand Port maritime de vérifier les impacts environnementaux de son projet stratégique 2014-2018 et notamment des travaux de déroctage du chenal prévus ("L'Antenne" du 12 février 2015), Philippe Lemoine indique que l'Autorité "se place dans son rôle". "L'avis est conforme. Il fallait des observations visant à protéger les poissons et les dauphins. Ce sont des points de vigilance mais je n'ai pas décelé de chose négative", poursuit-il. Il estime que l'Autorité préférerait assister à une hiérarchisation des travaux alors que le GPM souhaite "mener tous les projets de front".

Vincent Calabrèse

Lundi 16 Février 2015



Lu 173 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse