Le Havre : Nissan est de retour


Avec le retour de Nissan et l’arrivée de Fiat, le terminal roulier du port du Havre passe à la vitesse supérieure et pourrait atteindre un trafic annuel de 400.000 véhicules d’ici fin 2017.


© Éric Houri
© Éric Houri
La mauvaise nouvelle était tombée en janvier 2014 : le constructeur automobile japonais Nissan quittait le terminal roulier du Havre pour Zeebrugge. L’opérateur de terminal International Car Operators (ICO), basé sur le port belge, avait signé un contrat avec Nissan pour la distribution, en France et au Benelux, de 95.000 véhicules neufs produits à Newcastle (Royaume-Uni). Mais en 2017, Nissan revient dans le port normand pour un trafic supplémentaire qui devrait avoisiner les 80.000 véhicules, à l’import comme à l’export. Autre bonne nouvelle : l’arrivée progressive de Fiat, depuis janvier, pour des flux qui avoisineraient à terme les quelque 30.000 véhicules.

Flexi-modularité

Sur ce "marché volatil et très concurrentiel, rappelle Hervé Cornède, directeur commercial et marketing du Grand Port maritime du Havre (GPMH), notre stratégie a consisté à développer et adapter l’offre du terminal roulier". Ainsi, sa superficie a été progressivement étendue, pour atteindre aujourd’hui 108 hectares. Depuis peu, le GPMH y propose "une flexi-modularité qui permet aux clients d’adapter les surfaces à leurs besoins", note Hervé Cornède. Le terminal est équipé de dix postes à quai et de plus de 4.500 m2 d’ateliers de préparation individualisée (lavage, sellerie, houssage, peinture…). Placé sous vidéo-surveillance, le terminal est "ultra sécurisé" (certifié Sécurité Iso 28.000) et garantit un suivi unitaire au véhicule (VIN : Vehicle Identification Number).

"Objectif : reprendre des parts de marché face à la concurrence des ports du range Nord"


Le GPMH a investi pour le moderniser et "poursuit une démarche d’amélioration continue" : un Guide des bonnes pratiques de manutention ro-ro a été coproduit avec les acteurs professionnels du roulier et avec le soutien de l’Association of European Vehicle Logistics (ECG) . En préparation pour 2017, l’édition des Indicateurs de performance, comme le sont depuis 2015 les indicateurs des performances pour les marchandises conteneurisées.

Une croissance de 5 % par rapport à 2015

Par ailleurs, le GPMH qui rappelle que onze armements assurent les lignes ro-ro en lignes régulières, avec une offre short-sea pour les flux intra-européens, propose l’auto-liquidation de la TVA. En 2016, le trafic havrais a atteint les 313.000 véhicules, 60 % à l’import et 40 % à l’export, soit une croissance de 5 % par rapport à 2015. L’objectif de 500.000 voitures à horizon 2015 a été repoussé à… 2020. Aujourd’hui, le port aimerait se positionner sur le marché des véhicules d’occasion, relais de croissance espéré : près de 500.000 véhicules d’occasion transitent par le port d’Anvers dont 80 % viennent de l’Île-de-France, pour plus de la moitié exportés vers l’Afrique de l’Ouest. Une étude (All Car Export ou Ace) a été lancée en 2016 dans le but de mettre en place une plateforme export française pour les véhicules non neufs. Objectif : reprendre des parts de marché face à la concurrence des ports du range Nord.

Natalie Castetz

Lundi 20 Mars 2017



Lu 1625 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Août 2017 - 12:09 Maersk dans le rouge au deuxième trimestre €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse