Le Havre : l’écluse François Ier fait porte neuve


Le Grand Port maritime du Havre poursuit son chantier de rénovation des portes de son écluse François Ier, ouverte en continu. Coût des travaux : 10 millions d’euros.


L’écluse François 1er, dans le port du Havre © Éric Houri
L’écluse François 1er, dans le port du Havre © Éric Houri
Quatre portes roulantes, deux ponts mobiles et un sas aux dimensions exceptionnelles : 401 mètres de long pour 67 mètres de large et 22,5 mètres de profondeur. Quand elle a été mise en service, fin 1971, afin d’étendre le port du Havre vers l’Est et ouvrir de nouveaux terminaux au trafic conteneurs, l’écluse François Ier était alors la plus grande au monde. Elle permet aux navires de 250.000 tonnes de desservir l’ensemble de la zone industrielle, notamment autour de la pétrochimie et du secteur roulier, et de 5.000 à 11.000 navires la franchissent chaque année.

Tunnel immergé

Depuis près de vingt ans, des travaux de maintenance se succèdent régulièrement sur l’écluse. Après la rénovation, en 2006, de la porte P2, extérieure en aval du sas, le Grand Port maritime du Havre (GPMH) poursuit son vaste chantier de remise à neuf des quatre portes. Depuis 2012, c’est la porte P1, extérieure en amont du sas, qui fait l’objet de ce grand lifting. Le principe est de mettre la porte (70 mètres de long, 24,5 mètres de haut, 10 mètres de large pour un poids de 3.300 tonnes) à sec dans son enclave. Et les travaux sont spectaculaires : après l’installation par flottaison d’un batardeau de 200 tonnes, un tunnel a été mis en place dans le sas de l’écluse, situé à 20 mètres sous le niveau de l'eau du bassin. Il permet l’assèchement, le dévasage du sas (3.000 mètres cubes de vase retirés) et le remplacement de tous les rails inférieurs de la porte, en limitant au maximum les contraintes sur l'exploitation : au-dessus du tunnel, le trafic continue.
Assèchement et nettoyage de l’enclave, désamiantage, remise en état de la protection anticorrosion, remplacement des bois d’étanchéité et de défense, des anodes et d’éléments mécaniques, mise en place du tunnel, remplacement des rails inférieurs… Les travaux financés par le GPMH et à 58 % par l’État dans le cadre du contrat de plan État-Région, auront duré plus de deux ans. La remise en service de la porte est prévue en mars 2015. Débutera ensuite un nouveau chantier de rénovation, sur une troisième porte de l’écluse.

Natalie Castetz

Lundi 16 Juin 2014



Lu 837 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse