Le Havre : le chantier multimodal sur ses rails


Dans dix-huit mois, le port du Havre disposera d’une nouvelle "gare de triage" chargée de réacheminer 200.000 EVP par route, rail et voie fluviale.


Charles Masse, président de LH2T © Éric Houri
Charles Masse, président de LH2T © Éric Houri
Très attendue des chargeurs, la future plate-forme multimodale située au pied du pont de Normandie prévoit de traiter 200.000 EVP par an lors de la mise en service, puis 300.000 EVP en régime de croisière. Le site sera composé de deux postes à quai fluviaux de 200 mètres chacun pourvus de quatre portiques, d’une cour ferroviaire équipée de huit voies d’où partiront les trains de ligne ainsi que d’une zone de stockage. Les travaux de terrassements réalisés par le Grand Port maritime du Havre (GPMH) permettent désormais de discerner les contours de ce terminal qui s’étend sur 60 hectares. Les premiers rails d’approvisionnement ont été posés tandis que les travaux de dragage du quai fluvial et la pose des longrines pour les portiques de la cour ferroviaire démarreront au printemps.
"L’hiver excessivement pluvieux a ralenti quelques travaux, note Charles Masse, président de la société d’investissement Le Havre Terminal Multimodal (LH2T) chargée de réaliser le chantier, mais si le calendrier est tendu, notre budget ne l’est pas, qui respecte au centime près nos prévisions". L’investissement s’élève à 139,4 millions d’euros. Porté par le GPMH et LH2T, il bénéficie de subventions publiques à hauteur de 70,4 millions d'euros.

"Le combat maritime se joue à terre"

"La future plate-forme répond à la demande des clients portuaires – armements et logisticiens – de disposer de chaînes logistiques comprenant des offres massifiées significatives et concurrentielles", souligne Charles Masse, qui sait combien "le combat maritime se joue à terre, une desserte médiocre engendrant nécessairement un port médiocre". Pour Christian Feuvre, directeur adjoint des opérations du GPMH, "le terminal est la première réponse à l’équation économique des transports massifiés : elle offrira à tous les opérateurs longue distance, fluviaux comme ferroviaires, un accès performant, fiable et économique".

"Une desserte médiocre engendre nécessairement un port médiocre"


L’outil mis en service au second semestre 2014 offrira aux clients chargeurs de nouveaux services logistiques. Il permettra en outre d’économiser près de 500.000 tonnes de CO2, assurant une croissance des parts modales de 15 % à 25 % à l’horizon 2020.


Lundi 11 Mars 2013





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Mars 2013 - 17:06 BP2S : enjeux et défis du shortsea


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse