Le Havre : redémarrage des exportations de bois vers la Chine



© Haropa
© Haropa
Le port du Havre a mis en service en début de semaine une plateforme de traitement thermique des grumes, qui lui permet de recommencer à exporter du bois, notamment vers la Chine. "L'objectif est de redonner du volume au port du Havre qui en a bien besoin", a déclaré Luc Brasseur, directeur général de CMNT (Compagnie nouvelle de manutention et de transport), qui accueille cette plateforme. La mise en place de ces plateformes fait suite à une interdiction par le ministère de l'Agriculture de pulvériser des produits phytosanitaires sur les tas de bois en bord de route, méthode jusqu'ici privilégiée par les entreprises pour obtenir les certificats à l'export. "C'est un marché qui représentait à une époque plus de 60.000 conteneurs à l'année passant par le port du Havre, qu'on avait totalement perdu au profit d'Anvers suite à ces problèmes de traitement", a expliqué Luc Brasseur. Quelque 70 conteneurs sont arrivés mardi 24 et mercredi 25 janvier, selon Michel Segain, président de l'Umep (Union maritime et portuaire du Havre). Ils repartiront la semaine prochaine pour l'Asie. Sur l'année, ce trafic représente plusieurs dizaines de millions d'euros de chiffre d'affaires pour le port. Seul hic, cette méthode, très propre, est plus longue que le procédé consistant à utiliser un insecticide et présente des "coûts de manutention extrêmement élevés", selon Charlie Mola, vice-président du syndicat de la filière bois. Il demande par conséquent la suppression d'une taxe phytosanitaire qui avait été mise en place lorsque les professionnels utilisaient des insecticides comme le Forester. Cette taxe représente près de 100 euros par conteneur, selon Charlie Mola, qui estime que, tant qu'elle sera maintenue, il restera "moins coûteux" pour certains professionnels de régions plus éloignées du Havre "d'aller à Anvers". Une plateforme de traitement de ce type existe déjà au port de Fos-sur-Mer. Une autre doit être mise en service prochainement à Brest et le port de Gennevilliers, en région parisienne, pourrait suivre.

AFP

Jeudi 26 Janvier 2017



Lu 496 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse