Le Havre : une charte pour développer l’importation de fruits et légumes


Les professionnels de la place portuaire du Havre ont signé ce 7 novembre une "charte de bonne conduite en matière de contrôle phytosanitaire à l’importation". Objectif : convaincre les importateurs de fruits et légumes de passer par Le Havre.


© Éric Houri
© Éric Houri
Le président du Syndicat des transitaires havrais, Jean-Louis Le Yondre, ne mâche pas ses mots, ce mardi 7 novembre : "Nous souffrons d’un déficit en matière de fruits et légumes quand Rotterdam monopolise une grande partie de ce trafic destiné à Rungis". Le Min (marché d’intérêt national) de Rungis, le plus grand marché du monde en produits frais, n’est qu’à 210 km du port du Havre par la route, contre 450 km pour Rotterdam.

"Le fret reefer : + 28,5 % entre 2012 et 2016"


Des distances qui réduisent les délais d’acheminement à trois heures de route contre huit pour Rotterdam, comme les coûts de transport d’un conteneur. Des atouts qui n'empêchent pas le port normand d'être à la traîne, loin derrière le port hollandais.
Alors la communauté portuaire veut regagner du trafic, en misant notamment sur la croissance mondiale du transport de produits frais, à hauteur de 4 à 5 % par an, ainsi que sur le développement du transport maritime en conteneur à température dirigée (reefer) qui remplace peu à peu le conventionnel : + 28,4 % entre 2012 et 2016. Mais la filière "fruits et légumes" ne représente que 10 % du trafic reefer du Havre, soit environ 20.000 conteneurs et quelque 250.000 tonnes. Et 58 % se traite à l’export : reste à gagner des parts de marché à l’import. Car les importations françaises de produits contre-saison sont aussi en croissance, à hauteur de + 46 %. Les objectifs sont rappelés par Jean-Louis Le Yondre : "Développer le reefer qui favorise la protection de la marchandise, accélérer les procédures et répondre à la concurrence de Rotterdam".
 
Une démarche collaborative

Or, l’ananas, la mangue, le kiwi ou l’avocat ne souffrent pas les retards, les mouvements sociaux ni les procédures ou formalités de contrôle trop longues et peu lisibles. Pour "démontrer l'attractivité du port du Havre et augmenter ses parts de marché", une démarche collaborative a alors été engagée par le poste frontalier du Service d’inspection vétérinaire et phytosanitaire aux frontières (Sivep) du Havre, le Syndicat des transitaires du Havre (STH), l’Union maritime et portuaire (Umep) et le Grand Port maritime du Havre.
Résultat, la signature de cette charte de bonnes pratiques. Elle définit les modalités des contrôles à l’importation, en termes de délai, de procédures, d’échanges d’informations. Ces contrôles documentaires et physiques, réalisés sur un même site, visent "la protection des plantes cultivées et de la flore sauvage contre l'introduction et la propagation d'organismes nuisibles aux végétaux et produits végétaux", résume Sophie Andreïs, responsable du poste frontalier du Sivep du Havre. Pour Jean-Louis Le Yondre, les objectifs sont bien clairs : "Développer le trafic des fruits et légumes, servir le client et favoriser l’emploi".

Natalie Castetz

Vendredi 10 Novembre 2017



Lu 879 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse