Le Havre veut devenir le port roulier de référence en Europe


500.000 véhicules traités à l'horizon 2015, contre 257.000 en 2009, tel est l’objectif visé par le port du Havre grâce au projet RoRo Max. La démarche collaborative a associé laboratoires de recherche et acteurs portuaires. Elle donne ses premiers résultats.


© Éric Houri
© Éric Houri
Érosion des parts de marché, impact de la crise : le Grand port maritime du Havre (GPMH) avait vu son trafic de véhicules neufs passer de 450.000 traités en 2003 à 250.000 en 2009. Et ce, "malgré la qualité des infrastructures et un bon positionnement du port sur ce marché", a rappelé Hervé Martel, président du directoire du GPMH, lors d’un bilan exposé au Havre le 16 juin dernier.

"1,9 millions d'euros investi dans le projet"

En 2010, l'établissement a lancé le projet RoRo Max afin de développer les trafics pour atteindre les 500.000 véhicules traités en 2015. Le pilotage de la démarche est assuré par le Centre régional d’innovation et de transfert de technologie (Critt) Transport et Logistique. Coût global du projet : 1,9 millions d'euros, dont la moitié est apportée par la Région Haute-Normandie et l'Union européenne.

100 hectares de surfaces de stockage

Premier objectif, optimiser l’organisation du terminal. Des laboratoires de l’université du Havre et l’Institut supérieur d’études logistiques (Isel) travaillent avec les acteurs directement concernés tels que logisticiens, manutentionnaires, armateurs, constructeurs, ainsi qu’avec l'École supérieure d’ingénieur en génie électrique (Esigelec) et l'Institut national des sciences appliquées (Insa), basés à Rouen. Il s’agit d’optimiser la gestion des flux physiques et des flux d’informations, de développer une nouvelle stratégie d’offre logistique et enfin de mettre en place des actions d’amélioration continue. Enquêtes, collectes de données, modélisation d’outils d’aide à la décision, simulations : les premières expérimentations sur le terminal commencent en 2012. Résultat, la mise en place de technologies innovantes en solutions de traçabilité des véhicules, d’échanges d’informations pour le suivi des véhicules, d’anticipation de la configuration du terminal en fonction des besoins des logisticiens et d’optimisation du placement des navires à quai. Les procédures douanières ont également été simplifiées et adaptées aux trafics des véhicules.
L’autre objectif du projet RoRo Max était de déployer de nouvelles infrastructures. Le port a ainsi progressivement étendu sa surface de terre-pleins de stockage, qui atteint aujourd’hui 100 hectares. Les agrandissements devraient se poursuivre jusqu'en 2015, pour une surface prévue de 120 hectares, et une zone de préparation des véhicules pour la manutention navire est en expérimentation. Cette démarche "exemplaire également pour la mobilisation de toutes les entreprises et de leurs salariés", selon Hervé Cornède, directeur commercial du GPMH, a commencé à porter ses fruits. En 2012, le trafic a atteint les 342.000 véhicules, soit près de mille par jour.

Natalie Castetz

Mardi 25 Juin 2013



Lu 481 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse