Le Japon dévoile des photos de plateformes de forage chinoises



Seize plateformes sont sorties de terre, dont douze au cours des deux dernières années © CSIS
Seize plateformes sont sorties de terre, dont douze au cours des deux dernières années © CSIS
Le gouvernement nippon a publié mercredi 22 juillet un plan et des photos de plateformes de forage installées selon lui par la Chine à proximité de la frontière maritime qu'elle partage de facto avec le Japon, nouvel accroc dans des relations bilatérales tendues. "Il est extrêmement regrettable que la Chine exploite de manière unilatérale des ressources alors que la frontière n'a pas été formellement établie", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga. Ces seize plateformes sont sorties de terre, dont douze au cours des deux dernières années, selon Tokyo, malgré un accord de juin 2008 en vertu duquel les deux pays s'étaient engagés à développer conjointement la zone, dans un contexte de tensions sur l'exploitation de fonds potentiellement riches en gaz. "À maintes reprises, le Japon a protesté" contre l'attitude de la Chine, a rappelé Yoshihide Suga. "Mais la Chine a refusé de reprendre les discussions sur cet accord, tout en poursuivant visiblement ses activités", a-t-il déclaré. Le Japon estime que les zones économiques exclusives des deux pays devraient être délimitées par la ligne médiane entre les deux nations. Mais la Chine estime que la frontière devrait être fixée plus près de l'archipel nippon. Mardi 21 juillet, le Japon avait déjà dénoncé les ambitions maritimes de la Chine, s'attirant les remontrances de Pékin pour qui Tokyo "attise les tensions et monte en épingle une soi-disant «menace chinoise»". Les Chinois sont accusés de mener d'énormes opérations de remblaiement en mer de Chine méridionale, transformant des récifs coralliens en ports et en infrastructures diverses, afin de gagner du terrain sur l'eau et d'étendre leur souveraineté au grand dam de leurs voisins. Un autre conflit territorial oppose le Japon et la Chine au sujet d'îles inhabitées en mer de Chine orientale, appelées Senkaku par Tokyo qui les administre et Diaoyu par Pékin.
Les deux puissances asiatiques ont cependant esquissé un rapprochement ces derniers mois, illustré par la tenue de deux rencontres entre le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, et le président chinois, Xi Jinping.

AFP

Jeudi 23 Juillet 2015



Lu 177 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse