Le Japon et l'Australie signent un accord de libre-échange


Le Japon et l'Australie se sont entendus pour signer un accord de libre-échange, après sept années de difficiles négociations sur l'automobile nippone et le bœuf australien.


© Port of Los Angeles
© Port of Los Angeles

Les Premiers ministres des deux pays, Shinzo Abe et Tony Abbott, ont annoncé leur entente à Tokyo sur les principes d'un accord de libre-échange entre les deux pays. "Cela va créer de nouveaux échanges et possibilités d'investissements pour les deux pays", dit un communiqué dans lequel il est précisé que "des efforts seront faits pour signer le plus vite possible" selon les termes définis.
Après de longues discussions, les deux partenaires ont fini par rapprocher leurs positions. Ils ont donné peu de détails, mais selon les médias nippons ils se sont entendus sur les deux principaux sujets d'intérêt. Il s'agit d'une part de la taxe sur le bœuf australien, actuellement fixée à 38,5 % à son entrée au Japon et qui devrait être abaissée de façon progressive dans une fourchette de 20 à 30 %, et d'autre part de la taxe à l'importation de 5 % imposée en Australie sur les voitures japonaises de petite et moyenne gamme qui serait supprimée.

Viande de bœuf contre automobile

Le bœuf australien est la viande de bœuf étrangère la plus écoulée au Japon (36 % du marché nippon, viande locale comprise), et l'abaissement du droit de douane devrait doper ses ventes, aux dépens du bœuf américain entre autres. La suppression de la taxe sur l'automobile permettra par ailleurs aux constructeurs japonais de se battre à armes égales avec leurs concurrents sud-coréens en Australie, avec qui la Corée du Sud a pris de l'avance pour signer ce mardi un accord de libre-échange.


"Des possibilités d'investissements pour les deux pays"


Ces avancées interviennent alors que le Japon a aussi entrepris de difficiles négociations de libre-échange avec l'Union Européenne d'une part, et les États-Unis d'autre part dans le cadre d'un vaste partenariat transpacifique (TPP). La signature prochaine de celui avec le Japon est d'autant plus importante que plus aucune voiture de marque nippone ne sera bientôt produite en Australie : Mitsubishi Motors a fermé son usine d'Adélaïde il y a cinq ans et le dernier encore présent, le premier constructeur mondial Toyota, a annoncé en février qu'il allait stopper ses chaînes d'assemblage d'Altona dans la banlieue de Melbourne d'ici à la fin 2017.

AFP

Mardi 8 Avril 2014



Lu 50 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Novembre 2016 - 13:54 Nigeria : négociations entre gouvernement et rebelles €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse