Le Japon va créer une unité de protection d'îles disputées



Le Japon va créer une unité de protection d'îles disputées
Le ministère japonais de la Défense a réclamé la plus forte augmentation de son budget en vingt ans, en partie pour financer la création d'une unité pour protéger des îles disputées avec la Chine. Le ministère a réclamé un financement de quelque 4.800 milliards de yens (37 milliards d'euros), pour l'exercice d'avril 2014 à mars 2013, soit une hausse de 3 % par rapport au budget initial de l'année en cours. Cette demande peut toutefois être complètement ou partiellement rejetée lors des arbitrages rendus par le gouvernement du conservateur Shinzo Abe, qui a promis de mieux protéger le pays. Les hauts fonctionnaires du ministère de la Défense ont argué avoir besoin de ces fonds supplémentaires entre autres pour créer une nouvelle unité de type Marines américains, comprenant des véhicules amphibies. Elle aurait pour objectif de protéger les îles dites du "Sud-Ouest" ou de les reprendre à un éventuel envahisseur étranger. Ce chapelet d'îlots s'étire de l'île d'Okinawa quasiment jusqu'à Taïwan, à la limite de la mer de Chine orientale et de l'océan Pacifique. Il comprend les îles Senkaku, un archipel inhabité administré par le Japon mais revendiqué avec force par la Chine sous le nom de Diaoyu, ainsi que par Taïwan. Pékin envoie régulièrement des navires gouvernementaux dans les eaux territoriales de ces îles depuis que Tokyo en a nationalisé une partie en septembre de l'année dernière. Outre leur position stratégique, leurs fonds marins environnants pourraient renfermer des hydrocarbures. Dans le détail, le ministère voudrait acheter deux véhicules d'assaut amphibies et augmenter la participation de soldats japonais à des programmes d'entraînement avec les Marines américains. Il voudrait aussi créer une nouvelle unité aérienne de surveillance des îles du Sud-Ouest, qui serait capable d'émettre une alerte plus rapidement grâce à l'utilisation d'avions dotés de radars performants.

AFP

Lundi 2 Septembre 2013



Lu 99 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse