Le Kenya lance son "train de la liberté"


Le président kényan, Uhuru Kenyatta, vient d'inaugurer le plus grand projet d'infrastructure accompli au Kenya depuis son indépendance en 1963 : le "Madaraka Express", une ligne ferroviaire entre Nairobi et Mombasa.


© SGR
© SGR
Le "Madaraka Express", une ligne ferroviaire reliant la capitale Nairobi à Mombasa, sur l'océan Indien, a été inauguré mercredi 31 mai par le président kényan. Après une cérémonie dans la ville portuaire de Mombasa, Uhuru Kenyatta a embarqué dans un train du Standard Gauge Railway (SGR) d'une capacité de 1.260 passagers pour rejoindre la capitale Nairobi, accompagné notamment de divers responsables kényans et chinois, ainsi que de 47 enfants issus des 47 comtés du pays.
Le SGR, mu par des locomotives au diesel flambant neuves, s'est arrêté à plusieurs gares, elles aussi flambant neuves. Le train est finalement arrivé en début de soirée à la gare de Nairobi, au sud-est de la ville.

Huit heures pour les marchandises

Les 472 km de rail financés et construits principalement par la Chine doivent remplacer le "Lunatic Express", la ligne construite par le colon britannique. Cette dernière a façonné le Kenya moderne et faisait jusqu'en avril le bonheur des touristes avides de désuétude, mais désespérait d'autres par sa lenteur.
Le nouveau SGR offre désormais une alternative compétitive au pénible voyage sur une des routes les plus dangereuses du pays. Le trajet par la route prend généralement deux jours aux camions, alors que le nouveau trajet en train dure cinq heures pour le transport de passagers, et huit pour les marchandises.
"Aujourd'hui, nous célébrons une des étapes-clés de la transformation du Kenya en un pays industrialisé, un pays prospère à revenu moyen", a déclaré Uhuru Kenyatta à Mombasa, alors que le gouvernement s'attend à ce que le SGR gonfle le PIB de 1,5 % par an. Ce projet de 2,8 milliards d'euros s'inscrit dans la perspective de relier par le rail l'Ouganda, le Rwanda, le Burundi, le Soudan du Sud et l'Éthiopie.
Le train a été surnommé "Madaraka Express", en référence à la promesse faite récemment par Uhuru Kenyatta d'inaugurer le SGR avant le 1er juin, jour férié au Kenya nommé Madaraka Day (jour de la liberté en swahili) et célébrant l'établissement d'une république autonome au Kenya en 1963, en amont de l'indépendance.

Raphael Ambasu

Vendredi 2 Juin 2017



Lu 477 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse