Le Koweït va moderniser ses raffineries


La firme d'État, Kuwait National Petroleum Co. (KNPC), a signé dimanche 13 avril des contrats de 12 milliards de dollars avec des consortiums internationaux pour moderniser deux de ses raffineries et lancé des appels d'offres pour une nouvelle raffinerie.


© KNPC
© KNPC
Le Koweït a signé un important contrat pour moderniser des raffineries. Le PDG de la KNPC, Mohammed al-Mutairi, qui a signé les contrats avec les consortium menés par Pterofac (Grande-Bretagne), fluor (États-Unis) et JGC Corp. (Japon), a déclaré que l'opération de modernisation devrait être achevée au premier trimestre de 2018. Les autres compagnies participant aux trois consortium sont majoritairement sud-coréennes.

Un coût de 13 milliards de dollars

Le coût total de l'opération, si on y ajoute des contrats secondaires, dépasse les 13 milliards de dollars, a précisé le directeur du projet, Abdallah al-Ajmi. Les contrats, les premiers de cette importances en vingt-cinq ans dans ce pays membre de l'Opep, vont permettre de moderniser deux des raffineries de Koweït en y ajoutant 37 unités de traitement modernes qui vont réduire les rejets en soufre et en carbone, a souligné Mohammed al-Mutairi. La capacité de production combinée actuelle des raffineries de Mina al-Ahmadi et Mina Abdallah est de 730.000 barils par jour alors que la troisième raffinerie koweïtienne, celle de Chuaïba, a une capacité de 200.000 de barils par jour. À la fin du projet, la capacité des deux premières raffineries serait portée à 800.000 barils par jour tandis que la troisième devrait s'arrêter. La KNPC a commencé dimanche 13 avril à lancer les appels d'offres pour la construction d'une nouvelle raffinerie d'une capacité de 615.000 barils par jour et d'un coût de 15 milliards de dollars, a déclaré le directeur du projet, Khaled al-Awadi. Une fois fonctionnelle, début 2019, cette nouvelle raffinerie porterait la capacité de Koweït à 1,4 million de barils par jour. La production serait principalement destinés aux marchés asiatiques et européens.

AFP

Lundi 14 Avril 2014



Lu 88 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse