Le Laos relance son projet de ligne ferroviaire vers la Chine


La construction d'une ligne ferroviaire prévue de longue date entre Vientiane et la Chine commencera finalement en 2013, après la suspension pendant des mois du projet dont Pékin s'est retiré.


Le Laos relance son projet de ligne ferroviaire vers la Chine
Le Laos relance le projet de ligne ferrée vers la Chine. Le "plus grand projet d'infrastructure jamais entrepris au Laos", d'un montant de 7 milliards de dollars, "devrait démarrer l'an prochain" avec pour objectif d'être achevé en 2018, selon le ministère des Transports. Alors que le Laos ne dispose aujourd'hui que de quelques kilomètres de ligne de chemin de fer à la frontière thaïlandaise, la nouvelle, dotée de 31 gares, doit parcourir 420 kilomètres entre Vientiane et la frontière chinoise, dans la province de Louang Namtha. Les 76 tunnels et 154 ponts compteront pour environ 60 % du tracé.

"Une vitesse de 120 km/h pour les trains de de marchandises"


Le projet devait à l'origine être un partenariat à 30/70 entre le Laos et la Chine. Mais les Chinois avaient décidé de s'en retirer "parce qu'ils ne pensaient pas qu'il serait assez rentable", avait expliqué le "Vientiane Times" en octobre. Le Laos a décidé de reprendre seul un projet qui ne sera modifié que de façon "mineure". Il va créer pour ce faire la "Compagnie laotienne des chemins de fer" et emprunter les 7 milliards nécessaires.
Selon le ministre adjoint aux Transports, Latta-Namany Khounnyvong, les détails d'un prêt de la banque d’État chinoise Exim sont en cours de finalisation. Et la construction elle-même sera effectuée par une compagnie chinoise. Le ministère n'a pas confirmé de date de début des travaux. "Nous sommes dans un processus de discussion. Rien n'a encore commencé", a-t-il indiqué. "Le gouvernement chinois va nous aider pour le prêt mais ils ne nous ont rien donné pour l'instant".

Autre projet à Savannakhet

Au printemps 2010, avant la suspension du projet, des travaux préparatoires avaient commencé dans le Nord du pays, à la frontière chinoise. Des villageois habitant sur le tracé avaient indiqué avoir reçu un ordre d'expulsion. Pour la construction de la ligne, une bande de 50 mètres de chaque côté sera dégagée et clôturée, hormis pour les tunnels où cette zone sera élargie à 100 mètres. Le projet initial prévoyait une ligne à grande vitesse, à 200 km/h. Mais le Laos a décidé, "pour des raisons de sécurité", de limiter cette vitesse à 160 km/h pour les trains de voyageurs et 120 km/h pour ceux de marchandises. Un autre projet de ligne de chemin de fer doit relier Savannakhet, dans le Sud du pays, à la frontière vietnamienne.

AFP

Vendredi 16 Novembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse