Le "MSC Flaminia" arriverait dans les eaux françaises le 29 août


L'arrivée dans les eaux françaises du "MSC Flaminia", victime d'une avarie dans l'Atlantique, est prévue "a priori" mercredi 29 août car l'Allemagne, qui doit l'accueillir, exige que le navire soit inspecté avant son transit, a indiqué la préfecture maritime de Cherbourg.


© Marine nationale
© Marine nationale
La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord avait envisagé vendredi 24 août une arrivée du porte-conteneurs dans les eaux françaises durant le week-end. Remorqué, le "MSC Flaminia" "fait actuellement des ronds dans l'eau à une trentaine de milles nautiques" du sud-ouest de l'Angleterre, a indiqué lundi 27 août un porte-parole de la préfecture maritime. La température est encore de 40 degrés à bord, après l'incendie et l'explosion du 14 juillet qui ont fait un mort et un disparu. L'Allemagne, destination finale du porte-conteneurs, les Pays-Bas et la Belgique exigent que l'équipe d'experts français, britanniques et allemands envoyés sur zone il y a plusieurs jours inspectent le navire avant son transit. Les experts n'ont jusqu'alors pas pu monter sur le porte-conteneurs en raison de mauvaises conditions météo mais celles-ci devaient s'améliorer mardi 28 août et rendre possible l'inspection, selon le porte-parole de la préfecture maritime. Le navire devrait ainsi pouvoir transiter par les eaux françaises "mercredi 29 et jeudi 30 août", selon la même source.
Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord, le vice-amiral d'escadre Bruno Nielly, avait expliqué vendredi que cette inspection n'était "pas un point bloquant" à son feu vert à l'entrée du porte-conteneurs dans les eaux françaises. "Le navire ne présente aucun danger de pollution. Il n'y a pas de risque de cassure de la coque", avait-il dit. La société allemande de classification du "MSC Flaminia", Germanischer Lloyd, "a des logiciels capables de calculer la résistance de la coque à partir des données de l'agression qu'elle a subie. Ces calculs montrent qu'elle peut résister à une mer formée jusqu'à des creux de 4 mètres", avait argumenté M. Nielly, "confiant".

AFP

Mardi 28 Août 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse