Le "MSC Flaminia" toujours en difficultés au large de la France



© MSC
© MSC
Après la grave avarie subie il y a plus de deux semaines, le porte-conteneurs "MSC Flaminia" est toujours en difficultés au large des côtes françaises, assisté par deux remorqueurs. Le navire est en attente de l'affectation d'un éventuel port refuge.
Un feu s'est déclaré le 14 juillet, apparemment dans l'un des 2.876 conteneurs transportés par le navire, alors que ce dernier approchait des côtes françaises pour faire escale au Havre deux jours plus tard. L'incendie et l'explosion qui a suivi ont fait un mort, un disparu et trois blessés parmi les 23 membres de l'équipage et les deux passagers présents à bord. Tous les survivants avaient quitté le porte-conteneurs le jour-même, secourus notamment par le pétrolier "DS Crown". Le feu a été maîtrisé le 23 juillet, après avoir ravagé la partie centrale du navire durant neuf jours, mais la combustion s'est poursuivie au-delà. Remorqué dans un premier temps vers les côtes anglaises par le "Fairmount Expedition", assisté par le "Carlo Magno" et l'"Anglian Sovereign", le "MSC Flaminia" a été ramené au large en raison du mauvais temps. Le 3 août au matin, il se trouvait à environ 350 milles (650 kilomètres) des côtes françaises et 240 milles (450 kilomètres) de l'Espagne, avec un gîte supérieur à dix degrés.
Ce navire battant pavillon allemand a une capacité de 6.750 EVP et de 122.213 tpl ; il mesure 300 mètres de long pour 40 mètres de large. Il reliait le port américain de Charleston à celui d'Anvers dans le cadre des services transatlantiques de MSC, le numéro deux mondial de la ligne régulière.
Le choix d'envoyer le porte-conteneurs vers un refuge devrait dépendre de l'évaluation des risques encourus. En France, les ports de Brest, Cherbourg et Le Havre font partie des refuges possibles. Aucune information n'a encore filtré sur la nature des produits chargés dans les conteneurs ni sur la quantité de combustible contenu dans les soutes du navire mais l'association française Mor Glaz a déjà mis en garde contre une nouvelle catastrophe : "Les soutes du «MSC Flaminia» représentent à elles seules un vrai danger". Elle craint que le navire soit abandonné et préconise l'accueil dans un lieu refuge. Pour son président, Jean-Paul Hellequin, "chacun doit prendre ses responsabilités, laisser sombrer le navire serait une grave erreur et une forme de lâcheté et d’impuissance".

Sur le site vandaag.be : vidéo du navire en feu

Franck André

Vendredi 3 Août 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse