Le Maroc finalise sa nouvelle plate-forme portuaire


Le Maroc a finalisé mardi 4 décembre le projet de construction d'une nouvelle plate-forme portuaire en Méditerranée destinée au commerce des produits pétroliers, dans la région de Nador, cinq ans après l'inauguration d'un premier projet phare, celui de Tanger-Med.


© Nador West Med
© Nador West Med
Le Maroc finalise son nouveau projet de plate-forme portuaire en Méditerranée. Ce projet, d'un montant d'au moins 673 millions d'euros, a fait l'objet d'une cérémonie de signature des conventions relatives à son financement et à sa gestion, présidée par le roi, Mohammed VI, et en présence du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane. Baptisé "Nador West Med", le futur "complexe portuaire intégré, industriel, énergétique et commercial" doit être érigé sur 850 hectares, dans la baie de Betoya, à une trentaine de kilomètres de Nador. Il donnera lieu à une première phase de travaux d'une durée de cinq ans.
D'un coût de 530 millions d'euros, cette phase initiale doit permettre d'équiper le site d'un port en eaux profondes comportant "des terminaux dédiés aux produits pétroliers et au vrac et marchandises diverses". "Ce projet vise à accueillir des navires de grande capacité pour les hydrocarbures raffinés ou bruts", a déclaré la directrice générale de l'Agence nationale des ports (ANP), Nadia Laraki. Au final, il "sera dimensionné pour avoir quatre à cinq postes pétroliers", a-t-elle ajouté. L'objectif assigné à cette future "méga-plate-forme" de stockage de produits pétroliers est d'approvisionner non seulement le Maroc mais aussi les autres pays de la région.

Stratégie à horizon 2030

Elle s'inscrit dans une stratégie portuaire à l'horizon 2030 dotée d'un budget global de 5,4 milliards d'euros et constituée autour de six pôles, dont celui de Tanger-Med. Inauguré en 2007, ce fleuron de l'économie marocaine a pour mission de promouvoir le transport maritime, notamment des conteneurs, et de concurrencer le port espagnol d'Algésiras. Le transport maritime intervient pour plus de 90 % dans les échanges extérieurs du royaume, qui compte plusieurs milliers de kilomètres de côtes.

AFP

Mercredi 5 Décembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse