Le Nigeria a poursuivi sa progression en 2014


En 2014, le complexe portuaire nigérian qui regroupe à la fois le port de Lagos mais aussi l'île de Tin Can a atteint 1,6 million d'EVP. Il est suivi du port angolais de Luanda, à plus d'un million d'EVP puis de Tema, au Ghana, qui a comptabilisé l'année dernière 732.000 EVP.


© Viorel Ciuna
© Viorel Ciuna
Malgré le gigantisme qui tend à refondre l'ordre établi dans l'échelle des valeurs existantes en Afrique de l'Ouest, au Nigeria, le complexe portuaire de Lagos et de Tin-Can a conservé sa position de leader en 2014. Il est passé de 1,48 million d'EVP en 2013 à 1,6 million d'EVP l'an dernier.
Il a continué de devancer Luanda, en Angola, qui a dépassé la barre du million d'EVP en 2014 alors qu'il n'avait atteint que 913.000 EVP en 2013.
A la troisième place, Tema, au Ghana, a achevé l'année dernière sur un trafic de 732.000 EVP contre 842.000 EVP en 2013.

"Le complexe portuaire de Lagos et de Tin-Can a conservé sa position de leader"


Quant à Abidjan, à 650.000 EVP, il a traité en 2014 exactement le même nombre d'EVP qu'en 2013 mais a perdu une place pour se retrouver en cinquième position devant Pointe-Noire. Derrière lui, le port congolais a enregistré une progression puisqu'il a atteint 620.000 EVP, contre 574.000 en 2013.
À la septième place, on trouve Dakar. Le port sénégalais a enregistré une modeste croissance en un an puisqu'il est passé de 454.000 EVP l'année précédente à 486.000 EVP l'an dernier.
Lomé, au Togo, est situé en huitième position, avec 365.000 EVP contre 311.000 EVP l'année d'avant. Reste à savoir ce que lui réserve sa nouvelle vocation de hub de MSC pour le trafic Asie. En 2014, Lomé est resté devant Cotonou, qui a affiché une activité de 353.000 EVP contre 336.000 en 2013, et le port camerounais de Douala, qui, à 334.000 EVP, a bouclé ce "top 10" des ports du range ouest-africain.

Las Palmas, un rôle de hub

En revanche, le port canarien de Las Palmas, qu'on ne peut pas considérer comme faisant partie du range purement africain car n'y étant pas pas directement rattaché, vit pour l'essentiel de ce range grâce aux armateurs qui effectuent leurs transbordements conteneurisés sur cette île espagnole. Il a traité l'an dernier 1,6 million d'EVP grâce notamment aux volumes de transbordement Nord-Sud de MSC, le deuxième armateur mondial.

Vincent Calabrèse

Mercredi 16 Décembre 2015



Lu 89 fois



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Décembre 2015 - 08:08 Rouen reste le port de l’Afrique


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse