Le Nigeria poursuit les grands groupes pétroliers en justice



Quatorze compagnies pétrolières étrangères sont visées par les accusations de vol de l'État nigérian © Shell
Quatorze compagnies pétrolières étrangères sont visées par les accusations de vol de l'État nigérian © Shell
Le Nigeria poursuit les grands groupes pétroliers en justice
Le gouvernement nigérian a comparu le 30 septembre à la cour de Lagos pour un premier procès contre de grands groupes pétroliers. Celui-ci concerne les exportations non déclarées, faites par Total E&P Nigeria Limited, Nigeria Agip Oil Company et Chevron vers les États-Unis, pour une somme de 12,7 milliards de dollars (57 millions de barils), selon le gouvernement nigérian.
En juillet dernier, le président Muhammadu Buhari, fraîchement élu sur la promesse d'éradiquer la corruption endémique du pays, avait interdit à 113 tankers l'accès aux eaux territoriales nigérianes, les accusant d'exporter du pétrole non-déclaré. Son gouvernement a ensuite mandaté des sociétés d'audit américaines pour comparer le nombre de barils déclarés à l'exportation des côtes nigérianes avec les quantités déclarées à l'importation dans les ports américains, chinois et norvégiens. L'enquête a conclu que "la baisse (remarquée dans les revenus de l’État) était en grande partie due à la non-déclaration ou la sous-évalutaion des exportations de brut par les plus grandes compagnies pétrolières qui opèrent au Nigeria", indiquent les documents produits par l'accusation.
Après ce premier procès, Shell doit également comparaître dans les semaines à venir, ainsi que 11 autres compagnies que le gouvernement n'a pas encore identifiées.
Selon le procès-verbal, où seul Total est cité, le gouvernement demande au pétrolier français 245 millions de dollars de dommages et intérêts, avec "21 % d'intérêt par année sur les impayés, jusqu'à ce que la somme totale soit versée".

Sophie Bouillon

Lundi 3 Octobre 2016



Lu 190 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse