Le Saint-Laurent menacé par l'accident de train



Le Saint-Laurent menacé par l'accident de train
Le bilan de l'explosion du train transportant du pétrole à Lac-Mégantic au Canada s'est alourdi, tandis que le pétrole échappé des wagons menace de se répandre dans le fleuve Saint-Laurent. Le déraillement de ce "train-fantôme" a fait "plus ou moins cinquante disparus" dont treize décès confirmés. Outre le désastre humain, les autorités se démènent aussi pour éviter une catastrophe écologique. Quelque 100.000 litres de pétrole provenant des réservoirs accidentés ont été observés sur la rivière Chaudière, et pourraient atteindre rapidement le fleuve Saint-Laurent. Les causes de l'accident - le plus grave dans l'histoire du transport de brut par train, selon un expert - demeurent pour l'instant inexpliquées. L'enquête indépendante ouverte par le Bureau canadien de la sécurité des transports (BST) semble se concentrer sur une des cinq locomotives du convoi, qui transportait soixante-douze wagons-citernes. C'est "une question d'heures" avant que le pétrole ne se jette dans ce fleuve reliant les Grands Lacs à l'océan Atlantique, a indiqué vers 17 heures un porte-parole du ministère québécois de l'Environnement, Éric Cardinal. "Toutes les ressources sont déployées pour limiter au maximum la quantité qui pourrait se rendre" dans cet axe maritime qui traverse le Québec d'est en ouest, a-t-il assuré. Le brut se trouvait vers 16 heures au niveau de la ville de Saint-Georges, à moins de 100 km de l'embouchure se situant sur la rive Sud de la ville de Québec, capitale de la province francophone.
Cet accident a par ailleurs relancé le débat sur le transport ferroviaire de pétrole en Amérique du Nord, qui a pris de l'ampleur ces dernières années du fait du manque d'oléoducs reliant les nouveaux bassins d'or noir de l'ouest du continent aux marchés en demande. Le train de la compagnie ferroviaire américaine The Montreal, Maine & Atlantic transportait du pétrole provenant du Dakota du Nord (nord des États-Unis) et devait se rendre à la raffinerie Irving, dans la province du Nouveau-Brunswick (est du Canada), en traversant le Maine (nord-est des États-Unis). Au Canada, le transport de pétrole par rail a littéralement explosé ces dernières années, passant de 500 wagons en 2009 à environ 140.000 prévus en 2013, selon les estimations du secteur. Aux États-Unis, ce nombre est passé de 9.500 en 2008 à 234.000 en 2012, chaque wagon contenant environ 714 barils de pétrole, selon l'Association américaine des chemins de fer.

Laurent Vu The

Mardi 9 Juillet 2013



Lu 96 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse