Le Semfos veut prendre part au débat stratégique du GPMM


Nicolas Gauthier, le président du Syndicat des entreprises de manutention de Marseille-Fos (Semfos), estime que les entreprises adhérentes devraient prendre part au débat stratégique du Grand Port maritime de Marseille (GPMM). Il reste convaincu qu'il existe également un avenir industriel dans les bassins Est et souhaite que les autorités anticipent la croissance du trafic conteneurisé à Fos.


Nicolas Gauthier, président du Semfos © Vincent Calabrèse
Nicolas Gauthier, président du Semfos © Vincent Calabrèse
"L'Antenne" : Vous avez pris la présidence du Semfos il y a quelques mois. La réforme de 2008 est achevée mais il vous reste à régler le dossier de la pénibilité. Le GPMM dit devoir vous verser un fonds pour aider les entreprises à le financer.

Alain Gauthier :
Ce ne sont pas les Grands Ports maritimes qui vont aider les entreprises à financer le dossier de la pénibilité mais l'État. Il s'agit du dernier volet de la réforme. Sa concrétisation devrait avoir lieu dans les prochaines semaines.

"L'A." : Quelle est la santé financière des entreprises adhérentes du Semfos à trois mois de la fin de l'année ?

N. G. :
Dans le secteur du conteneur, les entreprises ont connu une année guidée par un levier de reconquête et un levier de croissance. Eu égard à une conjoncture économique mondiale qui reste difficile, nous avons eu toutefois du mal à actionner le levier de croissance. Quant au levier de reconquête, il s'est montré dynamique. Nous sommes tous en pleine période de développement commercial dans le secteur du conteneur. Dans le conventionnel, grâce au dynamisme des hauts-fourneaux chez ArcelorMittal, l'activité des entreprises de manutention est restée soutenue. Chez ArcelorMittal, les vracs solides ont connu une évolution raisonnable. La réforme nous a permis de restaurer une confiance et une stabilité sociale.

"Il existe un potentiel industriel dans les bassins Est"

"L'A." : On constate un déséquilibre entre l'activité des bassins Ouest du GPMM et celle des bassins Est en faveur de Fos. Qu'en pensez-vous ?

N. G. :
Nous allons prendre part au débat stratégique du Grand Port maritime de Marseille (GPMM). Le Semfos milite pour un modèle de développement et une complémentarité. Car les deux bassins Est et Ouest ont une légitimité. Nous souhaitons que tous les acteurs soient associés à ce débat stratégique. Nous sommes convaincus qu'il y a un potentiel industriel dans les bassins Est.

"La desserte terrestre de Fos doit être améliorée"


"L'A." : Certains professionnels évoquent le problème de "no man's land" qui demeure entre le terminal opéré par Seayard, le terminal de Méditerranée et la mauvaise desserte terrestre des terminaux à conteneurs à Fos.

N. G. :
Ce problème de "rotule" entre les deux terminaux est une erreur du passé. Je reconnais qu'au Havre, entre le terminal opéré par la GMP, celui exploité par Terminaux de Normandie (TNMSC) et celui de opéré par TPO, les navires ont la possibilité d'être opérés à Port 2000 sans discontinuité. Ici, à Fos, si nous avons à anticiper l'arrivée de l'alliance P3, nous allons devoir en tirer toutes les conséquences. Quant à la desserte terrestre, le réseau "deux fois une voie" dont nous disposons aujourd'hui est largement insuffisant.

Vincent Calabrèse

Mercredi 23 Octobre 2013



Lu 273 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse