Le "Simushir" à la dérive dans le Pacifique Nord



Le "Simushir" a subi une panne de moteur
Le "Simushir" a subi une panne de moteur
Un porte-conteneurs russe était à la dérive vendredi 17 octobre dans le Pacifique Nord, aux confins du Canada et de l'État américain de l'Alaska, alors que la mer est "déchaînée", ont indiqué les garde-côtes canadiens. Long de 135 mètres, le "Simushir" a subi une panne de moteur dans la nuit du 16 au 17 octobre et se situait vendredi après-midi à environ 17 km au large des îles canadiennes de la Reine Charlotte. "Il dérive actuellement en parallèle" de cet archipel, en direction de l'Alaska, "donc il n'y a pas de danger d'échouage pour le moment", a indiqué l'enseigne de vaisseau Ron MacDougall, du centre canadien de coordination des opérations de sauvetage de Victoria. Un navire des garde-côtes canadiens fait route actuellement vers le "Simushir" et devait être sur zone vers 15 heures locales, a ajouté Ron MacDougall. Même si ce n'est pas un remorqueur, le bâtiment dispose de "capacités limitées pour stabiliser" le porte-conteneurs russe. Les Amérindiens de la nation Haida, qui peuplent principalement cet archipel, ont déclaré l'état d'urgence, indiquant sur leur page Facebook être en train d'installer un poste de commandement dans le petit village d'Old Masset, au nord des îles de la Reine Charlotte. Parti du port d'Everett, dans l'État de Washington, en direction de la Russie, le "Simushir" renferme dans ses cales 450 tonnes de gasoil. La mer sur zone est "démontée" avec des vents de 50 nœuds et des vagues atteignant 7 mètres, mais la météo devait se calmer samedi matin, a dit l'enseigne de vaisseau Ron MacDougall.
Un hélicoptère canadien a été envoyé sur place afin d'évacuer le capitaine du navire russe, pour des blessures dont la nature n'a pas été précisée. Un hélicoptère des garde-côtes américains se tient pour sa part prêt à hélitreuiller les dix autres membres d'équipage, si nécessaire. Quasiment inhabitées, les îles canadiennes de la Reine Charlotte sont réputées pour leurs paysages et leurs eaux riches en cétacés. Cet archipel se situe au large de Kitimat, un petit village côtier où des groupes pétroliers envisagent de bâtir un terminal gazier controversé, dénoncé par les nations autochtones.

AFP

Lundi 20 Octobre 2014



Lu 103 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:05 Le multimodal et le GNL récompensés par BP2S

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:42 L'ENSM vote un budget de transition


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse