Le Solar Impulse prêt pour le "grand saut"



Le Solar Impulse 2 a son arrivée à Nankin le 21 avril © Solar Impulse 2
Le Solar Impulse 2 a son arrivée à Nankin le 21 avril © Solar Impulse 2
André Borschberg, le pilote suisse qui doit prendre les commandes de Solar Impulse 2, l'avion solaire, pour le "grand saut" au-dessus du Pacifique, en a minimisé les risques lundi 4 mai, décrivant l'aventure plutôt comme un "voyage intérieur". "On a pris beaucoup de mesures pour réduire les risques", a assuré le pilote à Nankin, où l'avion révolutionnaire attend des conditions météorologiques favorables pour prendre son envol vers les États-Unis. C'est lui qui assurera, seul aux commandes, à 62 ans, cette étape de 8.500 km jusqu'à Hawaï, la plus risquée du projet, représentant cinq à six jours - et nuits - de vol. S'il est couronné de succès, ce sera le plus long vol jamais réalisé avec un appareil propulsé par l'énergie solaire. "C'est une occasion extraordinaire de me découvrir moi-même", a déclaré André Borschberg. Les organisateurs avaient annoncé un possible décollage pour mardi 5 mai, mais une porte-parole a indiqué que le départ le plus proche était désormais prévu pour samedi 9 mai. Formé comme pilote de chasse par l'armée de l'air suisse, Borschberg devra affronter des températures extrêmes dans un cockpit non pressurisé et non chauffé. "Il y aura un moment de vérité, je veux dire que le gros point d'interrogation sera : va-t-on y parvenir ?", a-t-il déclaré. Un parachute et un radeau de survie gonflable sont fixés au siège du pilote en cas d'urgence.
André Borschberg a reçu une formation d'ingénieur mécanicien avant de devenir entrepreneur. Mais c'est au yoga qu'il aura recours pour lutter contre le stress durant le vol, a-t-il dit. Solar Impulse 2 a atterri à Nankin deux semaines plut tôt après un vol de 17 heures au-dessus de la Chine depuis Chongqing, avec, aux commandes, le second pilote, Bertrand Picard. "Je crois maintenant que nous sommes prêts pour le survol du Pacifique", a déclaré ce dernier. "Nous avons juste à attendre une bonne météo pour y aller", a-t-il ajouté, précisant qu'il prendrait les commandes entre Hawaï et la ville américaine de Phoenix. La destination finale de Solar Impulse 2 est Abou Dhabi, d'où l'avion était parti le 12 mars et où il est attendu le mois prochain, au terme de douze étapes supplémentaires. Doté d'ailes tapissées de plus de 17.000 cellules photovoltaïques, d'une envergure de 72 mètres, proche de celle d'un A380, l'appareil aura alors parcouru 35.000 km, à une vitesse comprise entre 50 et 100 km/h.

AFP

Mardi 5 Mai 2015



Lu 100 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse