Le Soudan du Sud paie son transit pétrolier via le Soudan


Le Soudan a reçu du Soudan du Sud 236 millions de dollars (176 millions d'euros) en paiement des frais de transit du pétrole, quelques jours avant l'expiration de l'ultimatum de Khartoum, qui menace d'interrompre le transport de brut, selon des médias officiels.


© UNEP
© UNEP
Le Soudan a reçu 236 millions de dollars de frais de transit du pétrole du Soudan du Sud. "Le gouvernement du Soudan du Sud a envoyé les règlements pour le transport du pétrole à la Banque centrale du Soudan", a rapporté l'agence de presse officielle Suna, citant comme source le gouverneur adjoint de l'établissement, Azhari Al-Tayeb Al-Faki. Cette somme couvre les frais de transit pour le transport du pétrole sud-soudanais vers le terminal d'exportation de Port-Soudan, au Nord, ainsi qu'une compensation pour les pertes consécutives à la partition, a précisé Suna.
En devenant indépendant en juillet 2011, le Soudan du Sud a récupéré 75 % de la production pétrolière soudanaise. Les raffineries et les oléoducs sont restés sous la juridiction du Soudan, mais Juba et Khartoum ne parviennent pas à se mettre d'accord sur la somme que doit payer le Sud pour utiliser ces infrastructures. Le Soudan du Sud avait interrompu la production de pétrole pendant plus d'un an, et n'a recommencé à produire qu'en avril, quand les relations entre les deux pays ont commencé à se réchauffer. Mais en juin, le Soudan a accusé le Soudan du Sud de soutenir les rebelles, et a annoncé aux compagnies pétrolières qu'elles avaient soixante jours pour cesser tout transport de brut. L'ultimatum a depuis été repoussé au 6 septembre.
Les frais de transit et l'export de brut pourraient générer des milliards de dollars dans ces deux pays parmi les plus pauvres de la planète.

L'ONU demande de ne pas interrompre le transport

Le Conseil de sécurité de l'ONU a demandé vendredi 23 août à Khartoum de suspendre sa menace d'interrompre le transport du pétrole pour faciliter le règlement des problèmes en suspens avec Juba (Soudan du Sud). Dans une déclaration unanime, les quinze pays membres se félicitent de la création d'un mécanisme d'enquête sur les accusations mutuelles de soutien à des groupes armés et sur la délimitation d@'une zone tampon démilitarisée de part et d'autre des 2.000 km de frontières non délimitées entre les deux pays. Le Conseil de sécurité "demande instamment" aux deux gouvernements de "maintenir le dialogue pour garantir la poursuite du transport de pétrole venant du Soudan du Sud". Il réclame "du gouvernement du Soudan qu'il suspende toute action visant à interrompre le transport du pétrole, afin de permettre à ces mécanismes de terminer leur travail".

AFP

Mardi 27 Août 2013



Lu 119 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse