Le Tchad suspend la compagnie pétrolière chinoise



© CNPC
© CNPC
Le gouvernement tchadien a annoncé mardi 13 août avoir suspendu "toutes les activités" de la filiale tchadienne de la compagnie pétrolière publique chinoise (CNPCIC) pour "violation flagrantes des normes environnementales" dans ses forages d'exploration de brut dans le Sud du pays. "Nous nous sommes rendus sur les zones d'activité de la China National Petroleum Corporation International Chad (CNPCIC) à Koudalwa (environ 200 km au sud de N'Djamena). Nous avons constaté une violation flagrante par cette société des normes environnementales", a déclaré le ministre du Pétrole, Djérassem Le Bémadjiel, en annonçant la suspension des activités de la société dans le pays, sans préciser la durée de cette mesure. "Non seulement ils n'ont pas d'équipements pour le nettoyage de brut qui était déversé, mais c'est en plus un déversement intentionnel dans le souci de réduire les coûts", a accusé le ministre, ajoutant : "Ils creusent des tranchées énormes et ils déversent le brut dans ces tranchées sans aucune protection et après ils font appel aux employés tchadiens pour venir enlever ce brut, sans toutefois prendre des précautions de protection pour ces employés". Pour le ministre, "le comportement de la CNPCIC est inadmissible. Toute la chaîne hiérarchique de cette société va répondre de ses actes".
La CNPCIC mène depuis 2009 des campagnes d'exploration dans cette partie du pays. Elle exploite également une raffinerie au Tchad. Le pays a commencé à exploiter ses gisements pétroliers en 2003. Selon des sources officielles, la production était de l'ordre de 120.000 barils par jour en 2011. Les revenus pétroliers lui ont permis de moderniser son armée, de se doter d'un meilleur réseau routier et de construire de nombreux bâtiment publics. Mais certains membres de la société civile demandent au régime d'employer davantage cette manne pour l'amélioration des conditions de vie de la population.

AFP

Mercredi 14 Août 2013



Lu 109 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse