Le Venezuela étrenne son adhésion au Mercosur



© Embraer
© Embraer
Après six ans d'attente, le Venezuela a célébré mardi 31juillet au Brésil son entrée au sein du Mercosur en signant une promesse d'achat de vingt avions au brésilien Embraer, révélant un fort potentiel d'échanges entre le pays pétrolier et le marché commun du cône sud-américain.
Le président vénézuélien, Hugo Chavez, s'est déclaré "très intéressé" par la perspective de "sortir du modèle pétrolier" qu'offre selon lui cette adhésion au sein du bloc créé en 1991 et qui comprend le Brésil, l'Argentine, l'Uruguay et le Paraguay (actuellement suspendu). Peu auparavant, il avait signé avec le Brésil un accord portant sur l'achat de vingt avions à Embraer, d'une valeur de 900 millions de dollars. Cet accord, négocié depuis décembre 2011, est le premier de ce type signé entre les deux pays.
L'entrée dans le Mercosur de ce pays disposant des plus importantes réserves de pétrole au monde a été approuvée fin juin après la suspension du Paraguay, à la suite de la destitution de l'ex-président paraguayen Fernando Lugo le 22 juin dernier. Le Sénat du Paraguay bloquait l'intégration du Venezuela depuis 2006. Lors de ce sommet extraordinaire à Brasilia, M. Chavez a reçu des témoignages de bienvenue de ses pairs brésilienne Dilma Roussef, argentine Cristina Kirchner et uruguayen José Mujica. Mme Roussef a salué l'arrivée de ce nouveau membre, estimant que désormais, après "les quatre pays les plus riches du monde, les États-Unis, la Chine l'Allemagne et le Japon, le Mercosur constituait la cinquième économie mondiale". Avec le Venezuela, le PIB du Mercosur va représenter 83,2 % de la richesse produite sur le continent sud-américain et sa population 270 millions de personnes (soit 70 % de la population continentale). Le Venezuela sera officiellement membre du Mercosur dès le 12 août, mais aura jusqu'en 2016 pour se mettre en conformité avec les règles commerciales du bloc.

Natalia Ramos et Hector Velasco

Mercredi 1 Août 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse