Le bénéfice d'UPS chute à cause du mauvais temps


Le groupe américain de messagerie UPS a déçu jeudi 24 avril avec une baisse de 12,2 % de son bénéfice trimestriel attribuée à l'hiver rigoureux qui a frappé les États-Unis, et il a abaissé ses prévisions annuelles.


© UPS
© UPS
Le bénéfice net du premier trimestre d'United Parcel Service (UPS) s'établit à 911 millions de dollars, contre 1,04 milliard l'an dernier à la même période. Le bénéfice ajusté par action, la référence à Wall Street, ressort nettement inférieur aux attentes à 98 cents, alors que le marché tablait sur 1,08 dollar. Le chiffre d'affaires s'établit à 13,78 milliards de dollars, lui aussi inférieur aux attentes (13,91 milliards).

Des conditions atmosphériques rigoureuses

"La plus grande part de l'économie américaine a été affectée par les conditions atmosphériques rigoureuses au premier trimestre, ce qui a conduit à un bénéfice opérationnel inférieur à celui de l'an dernier", a indiqué le PDG, Scott Davis. La distribution de colis aux États-Unis, pourtant aidée par une activité soutenue du commerce en ligne, a vu son bénéfice opérationnel baisser de 14,6 % à 927 millions de dollars, tandis qu'à l'international, le bénéfice s'appréciait de 12 % à 438 millions.

"La distribution de colis est soutenue par le commerce en ligne"


Le directeur financier, Kurt Kuehn, s'est néanmoins montré relativement optimiste pour le reste de l'exercice. "Nous sommes encouragés par les tendances positives observées dans nos divisions et nous nous attendons à ce que le reste de l'exercice se déroule selon nos prévisions", a-t-il indiqué. Le groupe, qui avait annoncé en janvier tabler sur un bénéfice ajusté par action entre 5,05 et 5,30 dollars pour l'ensemble de l'année, a néanmoins prévenu qu'il l'anticipait désormais "dans le bas" de cette fourchette.
Pour les analystes de Merrill Lynch, le fait qu'UPS continue de s'attendre à une amélioration de l'économie sur le reste de l'année est un signe positif. "C'était les commentaires les plus positifs que nous ayons entendu de la part d'UPS depuis des années", ont-il souligné dans une note. Pour leur part, les analystes de Barclays ont souligné la forte demande issue du commerce en ligne, qui "crée des volumes importants aussi bien aux États-Unis qu'en Europe". À Wall Street, le titre grappillait 0,01 % à 99,25 dollars vers 18 heures jeudi 24 avril après avoir débuté la séance dans le rouge.

AFP

Vendredi 25 Avril 2014



Lu 176 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse