Le cadencement coûte cher aux CFF


Les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) ont introduit avec succès il y a près de trente ans le cadencement des horaires de train, un système largement apprécié pour son côté pratique par les passagers, mais qui oblige les CFF à investir lourdement pour répondre à la demande.


© CFF
© CFF
En Suisse, le cadencement profite aux passagers mais coûte cher aux CFF. Introduit le 23 mai 1982 en Suisse, le cadencement "a remporté un très grand succès auprès des passagers", a expliqué un porte-parole des CFF. "C'est comme un métro à l'échelle du pays. On ne regarde plus l'horaire pour prendre le train", car les départs sont assurés à horaire fixe tout au long de la journée, a-t-il ajouté. D'abord fixé sur un train par heure, le système a été amélioré en 2004 avec un train chaque demi-heure. Depuis cette date, le nombre de passagers a augmenté en moyenne de 5 % par an, soit une hausse de 35 % sur la période de 2004 à 2011, preuve du succès de ce système auprès des clients.

"Le plus petit et le plus dense réseau au monde"



Petit pays de 7 millions d'habitants, la Confédération disposait déjà dans les années 70 de quelques compagnies ferroviaires de banlieue ayant introduit l'horaire cadencé. Depuis l'application de ce système à l'échelle fédérale, les CFF ont été "victime de leur succès", a précisé le porte-parole. "Notre plus grand problème est d'arriver à répondre à la demande. On doit investir pour réaliser de nouvelles infrastructures et avoir des trains plus grands", afin d'accueillir plus de passagers, a-t-il souligné. Pour répondre au problème de capacité, les CFF, qui ont dégagé l'année dernière un bénéfice de 300 millions de francs suisses (242,5 millions d'euros), doivent investir 20 milliards d'ici 2030 dans du nouveau matériel roulant et 850 millions supplémentaires par an pour l'entretien du réseau.

Un train tous les quarts d'heure

Le cadencement a cependant apporté des avantages indéniables aux CFF. "La planification du trafic est plus simple. On peut mieux prévoir les chantiers et mieux gérer le matériel roulant", a indiqué le porte-parole. Selon ce dernier, l'amélioration a été quasi immédiate pour la société qui a augmenté sa productivité de 20 % l'année de l'introduction du cadencement, grâce à une meilleure rotation du personnel et à la rationalisation du matériel roulant. Les CFF, qui transportent 950.000 passagers par jour sur un réseau de 3.000 km, le plus petit et le plus dense au monde, prévoient d'améliorer ce système à long terme, en passant sur certaines lignes à un train tous les quarts d'heure.

.

Jeudi 15 Décembre 2011





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse