Le canal de Panama pourrait être inauguré en avril 2016



Les nouvelles écluses du canal de Panama © GUPC
Les nouvelles écluses du canal de Panama © GUPC
Le canal de Panama élargi devrait être mis en service en avril 2016, si le consortium chargé des travaux tient ses délais, a indiqué le responsable de l'Administration du canal (ACP), Jorge Quijano. "D'après ce qu'indique" le président du consortium GUPC, Giuseppe Quarta, concernant l'avancée des travaux, "nous pourrions débuter l'exploitation commerciale en avril", a déclaré lundi 23 mars Jorge Quijano. Giuseppe Quarta avait assuré quelques heures auparavant que le Groupe uni pour le canal de Panama (GUPC), chargé du gros des travaux d'élargissement, entamerait les tests finaux en juin 2015, pour terminer les travaux en janvier 2016. Les travaux étaient prévus à l'origine pour une inauguration en 2014, à l'occasion des 100 ans de la voie. "Nous sommes confiants dans le fait qu'au début de l'année prochaine, tout sera prêt pour que les navires commencent à passer", s'était félicité Giuseppe Quarta. Depuis 2007, le canal de Panama, long de 80 km, fait l'objet de travaux d'élargissement pharaoniques destinés à lui permettre d'accueillir des navires transportant jusqu'à 14.000 conteneurs, le triple de la capacité actuelle. D'abord estimés à 5,25 milliards de dollars - la majeure partie consacrée aux nouvelles écluses - les travaux accumulent retards et surcoûts, et ont été émaillés d'âpres échanges entre l'ACP et GUPC, en plus de plusieurs grèves des ouvriers. Giuseppe Quarta a assuré que les seize nouvelles écluses seraient installées d'ici début mai.
Après la pose des systèmes d'ouverture électromagnétiques, elles seront testées durant sept mois. Une fois que GUPC - constitué de l'espagnole Sacyr, de l'italienne Salini Impregilio, de la belge Jan de Nul et de la panaméenne Constructora Urbana - aura livré le chantier, les tests avec des navires débuteront. Le consortium et l'administrateur ont saisi les tribunaux arbitraux pour trancher le litige les opposant sur les surcoûts du chantier. Jorge Quijano a indiqué la semaine dernière qu'en raison de dix-sept réclamations déposées par GUPC, le chantier des écluses coûterait 2,39 milliards de plus que les 3,2 initialement prévus. Le coût final des travaux ne sera connu qu'à l'issue de toutes les procédures judiciaires en cours.

AFP

Mercredi 25 Mars 2015



Lu 125 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 14:49 L’AMCF présente sa feuille de route


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse