Le carrossier Lamberet SAS repris par le chinois Avic


Lamberet SAS, carrossier spécialiste de l'équipement des véhicules pour le transport frigorifique, est passé sous pavillon chinois, au terme de cinq années d'un redressement spectaculaire mené par la holding Caravelle qui l'avait repris après une liquidation en 2008.


Lamberet SAS, le fleuron européen des véhicules frigorifiques, passe dans des mains chinoises © Lamberet
Lamberet SAS, le fleuron européen des véhicules frigorifiques, passe dans des mains chinoises © Lamberet
En pleine turbulence voici quelques années, Lamberet SAS affiche aujourd’hui une croissance affirmée et accumule les prix et les distinctions. Ses performances n’ont pas échappé à la société XINFEI France, filiale française du groupe international chinois Avic, qui vient d’acquérir 100 % des parts du carrossier rhônalpin auparavant détenu par Caravelle. «Le changement d’actionnariat n’entraîne pas de modification dans l’organisation managériale et le fonctionnement général du groupe», rassure la direction de Lamberet, qui insiste largement sur les points positifs du dossier. Érick Méjean, 59 ans, est confirmé dans sa position de directeur général et il intègre le comité de surveillance de Lamberet SAS.

"Les Chinois ne rachètent pas les canards boiteux"


Le chiffre d’affaires consolidé 2014 s’est établi à 140 millions d’euros, contre 70 millions en 2009 par exemple, dont plus de 50 % sont réalisés à l’export, soit une hausse du niveau de facturation de 18 % comparé à 2013. Les quatre premiers mois de 2015 ont permis de gonfler un carnet de commandes qui s’élève à fin avril à 41 millions d’euros, en hausse de 50 % par rapport à la même période de 2014. Lamberet SAS vend ses carrosseries dans 37 pays et a embauché récemment 80 nouveaux salariés sur son site de Saint-Cyr-Menthon, dans l’Ain, afin d’augmenter la capacité de cette usine à 17 véhicules industriels et 16 véhicules utilitaires par jour ! Lamberet fait vivre 850 familles en Europe et s’impose comme le seul constructeur européen offrant une gamme allant de 1 à 100 m3 afin de répondre à l’ensemble des besoins du monde du froid.
«Ce succès est entre autres le fruit du renouvellement complet en moins de cinq ans de nos gammes, désormais segmentées par métier. Ces innovations ont été saluées par cinq grands prix internationaux, tel que le Trailer Innovation Award 2013 remporté au salon IAA d’Hanovre avec le semi-remorque frigorifique SR2 Supercity. L’offre de véhicules utilitaires n’est pas en reste, la gamme New Frigoline lancée en 2014 équipe avec succès 100 % des planchers et châssis-cabines de moins de 7 tonnes du marché. Son niveau de commande croissant sera accompagné en juin par le passage en trois équipes du site industriel implanté à Sarreguemines, dédié à la fabrication des panneaux composites isolants», observe Érick Méjean, qui complète son propos en évoquant le projet de construction d’un nouveau site industriel ultra moderne de 20.000 m2 en France pour répondre à la demande concernant les isolations intégrées pour fourgon. Cette usine pourrait être construite en Rhône-Alpes ou en Bourgogne d’ici trois ans. «Le site de Saint-Cyr est absolument saturé sans possibilité d’extension», souligne Érick Méjean.
«Ce rachat fait partie de la vie économique des entreprises. Le fait d’être racheté par les Chinois, et particulièrement par un investisseur industriel avec lequel nous pouvons tenir le même langage, est à mes yeux un gage de solidité, une marque positive de notre capacité d’attraction. Vous savez, les Chinois n’achètent pas de canards boiteux. Nous sommes en bonne santé. La chaîne du froid est pratiquement inexistante en Chine et les besoins sont immenses. Il faut organiser, réglementer, structurer cette filière. Avec ce rachat, Avic gagne du temps», nous explique Érick Méjean, qui a été le patron Asie-Pacifique de Dalkia pendant treize ans.
Le groupe chinois Avic est principalement actif dans le domaine de l’aéronautique. Il est familier des techniques qui y sont utilisées tels que les matériaux composites. Il est également actif dans le domaine des équipements pour véhicules terrestres, des équipements médicaux, électriques et de réfrigération. Premier avionneur chinois, Avic a développé divers accords et joint-ventures avec des sociétés européennes et américaines. Cette firme emploie 400.000 personnes réparties dans 200 sociétés présentes dans plus de 100 pays.
Pour Érick Méjean, «c’est une belle histoire qui continue de s’écrire aujourd’hui. Adossé à un groupe industriel puissant, nous pourrons renforcer notre capacité d’innovation et notre compétitivité en profitant des synergies R&D et achats du groupe Avic. De plus, nous disposons également au travers d’Avic d’opportunités pour, à terme, nous établir sur de nouveaux marchés stratégiques. Notre gestion continuera à être rigoureuse et précautionneuse, il n’y aura pas de changement fondamental», affirme le dynamique directeur général.

Annick Béroud

Mardi 19 Mai 2015



Lu 559 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse