Le chiffre d'affaires et le trafic d'Eurotunnel en croissance


Au premier trimestre, le chiffre d'affaires de même que le trafic du groupe Eurotunnel sont en croissance. My Ferry Link enregistre notamment une forte hausse, de 63,4 %.


© Eurotunnel
© Eurotunnel
Le groupe Eurotunnel a enregistré au premier trimestre 2014 un chiffre d'affaires de 260,5 millions d'euros, en hausse de 9,3 %. Les revenus issus de la concession du tunnel sous la Manche sont en hausse de 4,7 %, à 179,8 millions d'euros, grâce notamment aux navettes de transport de voitures et camions, dont l'activité croît de 5,5 %, à 106,5 millions d'euros. Les revenus provenant des redevances du réseau ferroviaire s'élèvent à 70,2 millions d'euros et enregistrent une hausse de 2,9 %.
Le chiffre d'affaires du fret ferroviaire, Europorte et ses filiales, s'élève à 62,4 millions d'euros, + 12,6 %. L'activité de la compagnie maritime My Ferry Link, à laquelle Eurotunnel loue trois navires rachetés en 2012 à l'ancienne compagnie SeaFrance, est en forte hausse, + 63,4 %, à 18,3 millions d'euros. La compagnie "atteint 9,9 % de part de marché fret au premier trimestre 2014, contre près de 7 % à la même période de l'année passée". Le trafic des navettes camions est en hausse de 4 %, à 347.021 véhicules, avec une part de marché de 37,9 %. Par ailleurs, 448.481 voitures ont été transportées (+ 1 %), mais le trafic autocars diminue de 6 %. La compagnie ferroviaire Eurostar, qui verse un péage à Eurotunnel, a transporté 2,3 millions de passagers au premier trimestre (+ 3 %). Le nombre de trains de marchandises est également en croissance, + 13 %, avec 706 trains.
Quant à My Ferry Link, son trafic augmente également : 91.450 camions ont été transportés (+ 61 %), et 35.474 voitures (+ 17 %). La compagnie maritime est dans l'attente de la décision de la Commission britannique de la concurrence, qui doit dire en mai si elle autorise ou non l'exploitation de la liaison Calais-Douvres. Selon le groupe Eurotunnel, "son interdiction se traduirait par une diminution des capacités offertes entraînant mécaniquement une augmentation des prix des traversées, préjudiciable au consommateur".

AFP

Jeudi 24 Avril 2014



Lu 181 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse