Le client au centre des préoccupations des aéroports francophones


Lors du 22e congrès de l’Alfa-Aci (Association des aéroports de langue française associée à Airport Council International) qui s’est tenu à Nice, les aéroports francophones ont mis le client au centre de leurs préoccupations.


© Jérôme Kelagopian
© Jérôme Kelagopian
Lors du Congrès des aéroports francophones, les gestionnaires de plate-forme aéroportuaire ont tenté de définir les grands axes de réflexion quant à leur évolution sur le plan de la qualité de services proposés aux passagers et aux compagnies.
La création des sociétés aéroportuaires en France donnent de l’autonomie aux grands aéroports de province, dans biens des domaines (aménagement, gestion, prospection, stratégie…). Si les services apportés aux compagnies primaient jusqu’ici, il semble que le passager devienne le cœur de leurs préoccupations. Selon une étude d’Amadeus, 72 % des passagers considèrent que le temps passé entre l’enregistrement et l’embarquement est du temps perdu. Les gestionnaires des aéroports doivent donc offrir à ces derniers le moyen d’optimiser ce temps d’attente d’où le développement de l’offre commerciale et de services dans les zones d’embarquement mais aussi publiques. Cette demande pousse les exploitants à multiplier d’une part les investissements pour fluidifier les circuits entre l’enregistrement et l’embarquement en proposant également durant ce laps de temps une offre commerciale et de services pour rentabiliser ce "temps perdu en attente". L’aéroport doit également faciliter son accessibilité par transports collectifs (train, métro, tramway…) de préférence à l’automobile. Enfin les exploitants doivent favoriser l’accueil de compagnies en liaison avec l’économie de leur territoire et non pas en concurrence avec d’autres plates-formes proches. Toutes ces données permettent de définir les investissements envisagés sur les grandes plates-formes avec des terminaux qualitatifs (et non low-cost) offrant des services et des commerces diversifiés et surtout desservi par les transports collectifs.
L'Alfa-ACI regroupe plus de 140 membres, représentant des aéroports ou des professionnels du secteur aéroportuaire. L’association a été créée dans la continuité de l’Airport Council International en 1991. Sa vocation est d’étudier, de partager et de proposer des positions communes sur la gestion, l’exploitation et la promotion des aéroports de la francophonie.

Michel Bovas

Lundi 17 Septembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse