Le commerce mondial reste désespérément morose


Le commerce international, considéré comme un facteur de croissance économique, reste désespérément morose en raison de la situation dans les pays émergents et de la chute des prix dans les matières premières, selon les dernières estimations de l'OMC.


Le port de Long Beach © HDR
Le port de Long Beach © HDR
L'Organisation mondiale du commerce, qui publie deux fois par an ses prévisions sur l'évolution du commerce mondial, a une nouvelle fois mercredi 30 septembre révisé à la baisse ses chiffres attendus pour 2015. Désormais, l'OMC ne s'attend plus qu'à une croissance du commerce mondial de 2,8 % en 2015, un chiffre bien inférieur aux 4 % prévus en avril, et aux 5,3 % avancés en avril 2014.
"L'image reste très sinistre", a déclaré Philippe Waechter, directeur de la recherche économique à la banque Natixis. Au ralentissement économique dans les pays en développement et en Asie et à la chute des prix des produits de base, il faut ajouter le fait qu'il manque toujours "une locomotive" dans le monde qui puisse tirer la croissance, a-t-il ajouté en substance.
Mercredi, les économistes de l'OMC ont pointé du doigt trois facteurs essentiels expliquant cette morosité : "un ralentissement économique plus fort que prévu dans les pays en développement et les pays émergents, des risques de déstabilisation des marchés financiers suite à une éventuelle hausse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale et des coûts imprévus liés à la crise des migrants en Europe".

L'Amérique du Nord en tête

Pour l'année 2015, l'OMC table cependant sur une bonne performance de la région Amérique du nord, qui devrait voir ses exportations en hausse de 4,4 %. Concernant l'Europe, l'OMC table sur une hausse de 2,8 %, derrière l'Asie (3,1 %). Du côté des importations, l'OMC prévoit des hausses de 2,9 % (pays développés) et 1,8 % (pays en développement). L'an dernier, le commerce mondial avait augmenté de 2,8 %. Cette performance était en net recul par rapport aux années d'avant la crise de 2008, où le commerce augmentait en moyenne de 6 % chaque année.

Paul Handley et Marie-Noëlle Blessig

Jeudi 1 Octobre 2015



Lu 231 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Novembre 2016 - 13:54 Nigeria : négociations entre gouvernement et rebelles €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse