Le conseil de surveillance de la SNCM valide les engagements de l'État


La validation par le Conseil de surveillance de la SNCM de la lettre d'intention pour la commande de quatre navires, confirme un peu plus les engagements de l'État en faveur du plan de redressement.


Quatre nouveaux navires devraient à terme rejoindre le "Danielle Casanova" © Franck André
Quatre nouveaux navires devraient à terme rejoindre le "Danielle Casanova" © Franck André

En validant la commande de quatre nouveaux navires prévus au plan long terme de la compagnie, le conseil de surveillance de la SNCM "a donné mandat au président du directoire pour engager une nouvelle étape décisive des négociations pour l'achat de sa nouvelle flotte sur la base d'une lettre d'intention de commande validée en séance", a précisé un porte-parole.
La validation de la lettre va dans le sens des engagements pris début janvier en faveur du plan de redressement de la compagnie maritime pour mettre fin à une grève de près de dix jours. Ce plan prévoit un renouvellement de la flotte, une augmentation du temps de travail et un plan de départ pour 500 postes (sur 2.600), le tout pour obtenir une meilleure productivité et remettre l'entreprise à flot. Lors d'un précédent conseil, le 25 février, ce processus avait cependant connu un coup d'arrêt par l'abstention de l'État (25 % du capital) et le non de l'actionnaire majoritaire de la SNCM, Transdev (66 %), à une lettre d'intention, qui devait autoriser l'ouverture de négociations avec un chantier naval.

Nouveau conseil de surveillance le 18 mars

La lettre, validée, n'est toutefois pas encore définitivement signée. "Le 18 mars prochain, un nouveau conseil de surveillance se réunira pour donner pouvoir au président du directoire pour signer cette lettre d'intention de commande qui portera alors la dernière offre ferme du chantier choisi", a expliqué le porte-parole. Deux chantiers navals restent en concurrence à ce stade pour cette commande, STX et Fincantieri. "C'est une décision positive", a réagi après le conseil l'un des représentants des actionnaires salariés, délégué CFE-CGC des officiers, Pierre Maupoint de Vandeul. "On craignait que ce soit un report pour après les municipales, mais avec un nouveau conseil le 18 mars, nous sommes à peu près rassurés", a-t-il poursuivi. "Nous avons également évoqué l'actionnariat, qui doit être clarifié avant les municipales. Il y a urgence à traiter cette question", a souligné l'élu des salariés, alors que l'actionnaire principal, Transdev souhaite se retirer du capital de la compagnie.
Il a réclamé également "une clarification de la position de la Caisse des dépôts et de son (directeur général) Jean-Pierre Jouyet, en premier lieu sur les déclarations d'Antoine Frérot et en deuxième lieu sur l'actionnariat". Le PDG de Veolia Environnement (coactionnaire de Transdev avec la CDC), Antoine Frérot, avait défendu la semaine dernière et cette semaine le recours à "la protection du tribunal" de commerce de Marseille pour la compagnie, "pour la mettre à l'abri" du remboursement de 440 millions d'aides publiques jugées illicite par Bruxelles. La simple évocation d'un recours au Tribunal de Commerce – une décision qui n'appartient pas à M. Frérot – avait suscité la critique de l'état-major de la compagnie maritime Corse-Continent.


AFP

Lundi 10 Mars 2014



Lu 56 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:05 Le multimodal et le GNL récompensés par BP2S

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:42 L'ENSM vote un budget de transition


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse