Le conteneur continue sa progression au GPMM


Le port de Marseille-Fos a achevé les trois premiers trimestres de l'année 2014 sur un trafic en baisse de 3 %, mieux qu'au premier semestre. Ce recul est toujours dû aux vracs liquides, secteur qui reste plombé par les hydrocarbures malgré le redressement des raffinés. En revanche, le conteneur continue sa progression à Fos.


© GPMM
© GPMM
À fin septembre, en cumul depuis janvier, le port de Marseille-Fos a atteint un trafic de 58,81 millions de tonnes. Selon la direction du Grand Port maritime de Marseille (GPMM), l'activité a diminué de 3 % par rapport à la même période de 2013. Le repli, deux fois moins important qu'au cours du premier semestre (6 %), reste dû à l'effritement continu des vracs liquides. Cette filière, qui est passée de 37,65 à 35,48 Mt, est toujours victime de la baisse des hydrocarbures, dont celle du brut national, qui a reculé de 13 %, passant en un an de 19,22 à 16,72 Mt. Quant au brut étranger (via le SPSE), il a baissé de 7 %, à 1,89 Mt. Le GNL, de son côté, continue de décevoir les portuaires. Il a chuté de 28 % à 3,2 Mt, contre 4,45 Mt l'an dernier. En revanche, le GPMM souligne une croissance de 20 % des produits raffinés (9,4 Mt), permettant aux hydrocarbures de réduire leur retard, passant de - 13 % à fin juin à - 7 % trois mois après.

Stagnation des vracs solides

Les vracs solides, de leur côté, sont restés stables. Leur modeste progression (+ 1 %), qui leur a permis de frôler la barre des 10 Mt (9,99 Mt contre 9,88 Mt à fin septembre 2013), est due à la catégorie des "autres vracs". Ils se sont établis 2,15 Mt pour les neuf mois. En revanche, les vracs agroalimentaires ont baissé de 2 %, à 746.000 tonnes. Quant aux produits sidérurgiques, ils ont stagné à 7,09 Mt. Selon la direction du GPMM, "les importations de vracs sidérurgiques ont marqué une pause en septembre alors que des produits comme la houille, la chaux ou les céréales connaissent une embellie entre 35 et 54 % au cours du même mois".
Les marchandises diverses, secteur qui reste le fer de lance de la communauté portuaire, n'ont augmenté que de 1 %. Pourtant, le trafic conteneurisé a enregistré une hausse de 6 %. "Une progression se situant bien au-dessus du marché français", explique la direction du GPMM, ajoutant que la moyenne nationale s'est élevée à 0 %.

"Hausse de 9 % en nombre d'EVP à Fos"


Dans les deux bassins du port de Marseille-Fos, l'activité est passée de 827.194 EVP au cours des neuf mois de 2013 à 876.711 cette année. "Cette hausse, sur trois trimestres, qui a atteint 9 % sur les terminaux de Fos, révèle la confiance durable des chargeurs envers le port de Marseille-Fos et la pertinence de l'accès aux marchés européens via le port du Sud", ajoute l'état-major de l'autorité portuaire.
En revanche, le roulant a baissé de 7 %, à 2,82 Mt, tiré vers le bas par la morosité du trafic vers la Corse et la Sardaigne (- 10 %, 1,45 Mt). En nombre de remorques, le trafic a perdu 4 %, passant de 128.643 unités en 2013 à 123.667 cette année. Quant au conventionnel, il a progressé de 2 %, à 2,05 Mt. Ce secteur reste essentiellement porté par la sidérurgie qui a perdu 2 % à 1,9 Mt.
Enfin, les passagers en cumul depuis janvier pour les neuf mois de l'année ont baissé de 10 %, à 1,92 million. "L'activité des lignes régulières est en repli de 22 % avec un trafic vers la Corse en forte diminution (- 32 %) au moment où les destinations du Maghreb se stabilisent (+ 1,4 %)", commente-t-on au GPMM. En revanche, la croisière a conservé une avance de 7 %, à 951.000 voyageurs.

Vincent Calabrèse

Jeudi 23 Octobre 2014



Lu 820 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 30 Octobre 2014 - 12:52 Les lamaneurs ne craignent pas la crise


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse