Le conteneur et les vracs secs, deux moteurs de croissance pour Anvers


Le port d'Anvers a enregistré au premier trimestre 2017 une activité globale de plus de 54 millions de tonnes. Une croissance par rapport aux trois premiers mois de l'année 2016 portée par le conteneur, le ro-ro, le conventionnel mais aussi les vracs secs.


© Port of Antwerp
© Port of Antwerp
C'est sur un nouveau score de 54,32 millions de tonnes que le port d'Anvers a achevé le premier trimestre de l'année 2017. La croissance de 1,5 % enregistrée par rapport à la même période de 2016 est due à l'augmentation du trafic global mais surtout à la hausse de 2 % du conteneur. Le mois de mars semble avoir constitué un nouveau record pour le port anversois dans le secteur de la boîte.
En volume, le trafic conteneurisé a atteint 29,7 millions de tonnes. Une activité qui a représenté 2,48 millions d'EVP, en hausse de 0,7 %. À 1,2 million de tonnes, la direction du port belge souligne que le ro-ro a bondi de 5,3 %. Le nombre de voitures ayant transité par les quais anversois a en effet frôlé 317.000 unités au premier trimestre, avec 2,8 % de hausse.
À l'heure où la douzième édition du salon Breakbulk Europe s'ouvre dans le port scaldien du 24 au 26 avril (notre numéro spécial), le conventionnel a progressé à Anvers au cours des trois premiers mois de l'année de 8,3 %, à 2,6 millions de tonnes. À 2 millions de tonnes, l'acier a progressé de 14,7 %. L'autorité portuaire estime que les mesures protectionnistes adoptées par Bruxelles pour ce secteur n'ont pas eu de véritables incidences sur les volumes. Selon les observateurs, elles se sont toutefois traduites dans cette filière par des déplacements de trafic d'un port vers l'autre.

Chute des produits raffinés mais bond des vracs solides

Les vracs liquides ont connu en revanche un recul de 1,2 %, à 17,6 Mt. Une tendance baissière due, selon la direction de l'établissement portuaire, à à la chute de 4,2 % des produits raffinés. "À l'import, les fluctuations enregistrées dans le négoce du pétrole ont eu pour incidence une forte chute à l'import".

"Ajouter de la capacité supplémentaire dans le conteneur s'avère nécessaire"


Les vracs solides ont atteint 3,14 Mt à l'issue des trois premiers mois de l'année. La direction du port anversois a relevé une progression de 6,7 % par rapport au premier trimestre 2016. "La hausse de l'import du charbon et des minerais sont à l'origine de cette augmentation de trafic", observe-t-elle.
Jacques Vandermeiren, le directeur général du port, se félicite d'avoir assisté au cours de cette période à "une stabilisation de la croissance dans le conteneur". Selon lui, "cette tendance positive confirme la nécessité d'ajouter de la capacité supplémentaire à Anvers dans le conteneur".
Le port a comptabilisé au total 3.505 navires de commerce au cours du premier trimestre, soit 0,8 % de moins qu'au cours des trois premiers mois de 2016. Nouvelle preuve que le gigantisme a un impact sur le nombre d'escales mais pas sur le tonnage, la tendance est différente en matière de tonnage de port en lourd, puisque celui-ci a progressé sur la même période de 3,3 %, à 99.7012 tpl.

Vincent Calabrèse

Vendredi 21 Avril 2017



Lu 493 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Mai 2017 - 15:27 Première escale au Havre du "Mol Triumph"


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse