Le conteneur sauve les bénéfices d'AP Möller-Maersk


AP Möller-Maersk accuse une baisse de ses résultats globaux au deuxième trimestre 2013 mais dans des proportions moindres qu'attendu, grâce à une rentabilité améliorée de la ligne maritime régulière et des terminaux à conteneurs.


© Maersk Line
© Maersk Line
Les derniers résultats trimestriels d'AP Möller-Maersk sont en baisse significative. Le bénéfice net du groupe armatorial danois a diminué de 11 % à 856 millions de dollars, tandis que son chiffre d'affaires a reculé de 8 %, à 14,16 milliards de dollars.
L'armateur se félicite néanmoins d'avoir mieux résisté que prévu et d'afficher "un bon résultat opérationnel", à 2,97 milliards (- 15 %), "grâce à l'amélioration des performances dans tous les secteurs d'activité", affirme le groupe.
AP Möller-Maersk attribue la baisse des indicateurs aux reculs de la production de pétrole et du prix du baril. Les branches Maersk Oil et Maersk Tankers sont d'ailleurs les seules qui ont vu leurs bénéfices chuter entre avril et juin 2013. La première affiche un résultat en baisse de 47 %, à 249 millions de dollars au lieu de 468 au deuxième trimestre 2012. Le groupe a vu sa production pétrolière journalière chuter de 21 % sur un an. Elle a baissé au Qatar, au Danemark, où le AP Möller-Maersk a connu un problème technique, et au Royaume-Uni mais été quasi stable en Algérie, au Brésil et au Kazakhstan.

Baisse des taux, hausse de la rentabilité

La tendance est totalement à l'inverse s'agissant des activités conteneurisées du groupe. Ainsi, Maersk Line a engrangé sur la période un bénéfice de 439 millions de dollars, soit une hausse spectaculaire de 93 %. La branche ligne maritime régulière, leader mondial du secteur, a su profiter d'une hausse des volumes de 2,1 % malgré une nouvelle baisse des taux de fret de 13,1 % en moyenne, ce grâce à une diminution du coût unitaire (par conteneur de 40 pieds) de 12,7 %. "La baisse des coûts résulte principalement d'une meilleure efficacité dans la gestion des navires et d'un prix du combustible plus avantageux", explique le groupe. "Maersk Line est désormais un des leaders de son secteur en termes de rentabilité".

"Maersk Line est un des leaders en termes de rentabilité"


APM Terminals a vu son résultat progresser, même si la hausse est beaucoup plus modeste, + 11,8 %, pour 179 millions de dollars. La filiale d'opération de terminaux portuaires à conteneurs rapporte un trafic "au même niveau que l'année dernière", avec une baisse généralisée dans ses implantations européennes et nord-américaines, compensée par le dynamisme des marchés émergents. Quant à Maersk Drilling, la branche forage du groupe danois, elle a fait passer son bénéfice de 98 à 150 millions de dollars entre le premier trimestre 2012 et 2013 (+ 53 %).

Optimisme pour le conteneur

Pour l'ensemble de l'année, AP Möller-Maersk s'attend à ce que ses bénéfices continuent de s'amenuiser, pénalisés par les activités pétrolières, même s'il a revu à la hausse sa prévision de 2,9 à 3,3 milliards de dollars (4 milliards en 2012).
Concernant la ligne régulière, "les perspectives demeurent difficiles car la demande devrait selon nos prévisions rester faibles en 2013", souligne le groupe, qui s'attend tout de même à une croissance de celle-ci de 2 à 3 % sur l'ensemble de l'année, minée par le trade Asie-Europe mais soutenu par de belles croissances à l'import vers les pays émergents. Du coup, la prévision pour le résultat de Maersk Line passe de "supérieure à 2012" (461 millions de dollars) à "significativement supérieure à 2012". Parallèlement, AP Möller-Maersk espère toujours qu'APM Terminals dépassera les 701 millions de bénéfice réalisés en 2012, grâce aux volumes apportés par les nouveaux terminaux et à l'amélioration de la rentabilité sur les sites déjà opérés par le groupe.

Franck André

Lundi 19 Août 2013



Lu 483 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:05 Le multimodal et le GNL récompensés par BP2S

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:42 L'ENSM vote un budget de transition


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse