Le continent asiatique au nirvana de l'économie portuaire mondiale


Sur la cinquantaine de pays dans le monde figurant parmi les millionnaires en termes de trafic conteneurisé, le cabinet de consultants néerlandais Dynaliners porte sans grande surprise l'Asie du Sud-Est et l'Extrême-Orient au pinacle. La République populaire de Chine, Singapour et la région administrative spéciale de Hong Kong font partie du quatuor de tête. Les États-Unis conservent toutefois encore une place dans ce nirvana portuaire largement dominé par le continent asiatique.


Le port de Pusan, en Corée du Sud © BPA
Le port de Pusan, en Corée du Sud © BPA
Dans le monde, depuis la montée en puissance de la conteneurisation, la roue a rapidement tourné en faveur du continent asiatique. La formation des 51 pays au monde ayant le privilège d'avoir enregistré en 2013 un trafic annuel de plus d'un million d'EVP est composé tout d'abord par la Chine et ses 20 ports* qui ont enregistré l'an dernier un trafic de 166,21 millions d'EVP, soit 6 % de plus qu'en 2012. Il faut attendre le numéro 3 pour retourner en Asie car, après les États-Unis, figure Singapour avec, pour son seul port, une activité de 32,57 M EVP, en progression de 3 % par rapport à l'année précédente. Le numéro 4 n'est qu'un voisin puisqu'il s'agit de la région économique spéciale de Hong Kong qui a vu malgré tout son trafic reculer de 4 %, passant de 23,12 M EVP en 2012 à 22,28 M EVP en 2013, en raison, notamment, des conflits sociaux de plus d'un mois qu'il a subis au printemps chez Hutchison Port Holding, l'opérateur local.

La Corée du Sud n° 5

Il faut rester dans la zone Asie-Pacifique mais ne partir qu'en Corée du Sud pour retrouver le numéro 5 de ce palmarès des pays conteneurisés. En effet, ses trois ports (Pusan, Inchon et Kwangyang) lui ont permis de traiter l'an dernier 22,11 M EVP, soit 5 % de plus qu'en 2012. La Malaisie se situe au 6e rang (Laem Chabang, Penang, Port Kelang et Port Tanjung Pelepas), avec un trafic de 19 M EVP, en hausse de 2 % en un an. À la 8e et à la 9e place, surgissent deux pays hors périmètre : les Émirats arabes unis et l'Allemagne. Il faut attendre la 10e pour retrouver un pays d'Asie du Sud-Est : Taïwan. L'île et ses quatre ports (Kaohsiung, Keelung, Taichung et Taipeï) ont affiché une activité de 14 M EVP en 2013 contre 13,8 en 2012. Au plus on s'éloigne des grands scores, au plus on retrouve les pays historiquement ancrés dans l'économie maritime. Ainsi la Hollande est au 11e rang, suivi de l'Espagne. Mais les ports asiatiques sont pour eux des partenaires majeurs.

"Armateurs européens et asiatiques composent l'essentiel du top 25"


Dans son étude publiée en juin, Dynaliners dresse le palmarès des 25 premiers armateurs "millionnaires" en termes de trafic conteneurisé. Ils ont représenté à eux tous une capacité de 127 millions d'EVP, en progression de 2 % par rapport à 2012. À quelques exceptions près, opérateurs européens et asiatiques se partagent ce palmarès.
On retrouve pour 2013 le trio de tête européen. En effet, Maersk Line, MSC et CMA CGM conservent les trois premières positions. Derrière ces trois "majors" du shipping mondial, les deux chinois Coscon et China Shipping se situent au 4e et 5e rang. Suivent le taïwanais Evergreen puis le singapourien APL. Au 8e rang, avec Hapag-Lloyd, on trouve de nouveau un européen. Le hong-kongais OOCL suit à la 9e place, devant le coréen Hanjin, au 10e rang. Le japonais NYK et le singapourien Pil se taillent les 11 et 12e positions.

* Dalian, Dandong, Dongguan, Fuzhou, Guangzhou, Lyanyungang, Nanjing, Ningbo, Qingdao, Quanzhou, Rizhao, Shanghai, Shantou, Shenzen, Taicang, Tianjin, Xiamen, Yantai, Yingkou et Zhongshan

Vincent Calabrèse

Jeudi 3 Juillet 2014



Lu 183 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 4 Juillet 2014 - 09:16 Quatorze livraisons en juin


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse