Le coût de la collecte et du traitement des déchets en question


Les ports membres de l'Espo et une délégation de l'Ecsa (l'association des armateurs européens) vont prendre part le 25 octobre prochain à Bruxelles à un atelier de l'association Euroshore, l'association communautaire des fournisseurs d'installations portuaires. Au menu, la directive européenne sur le traitement des déchets dans les ports.


© Franck André
© Franck André
À quelques jours de l'atelier du 25 octobre, l'Emsa (European Maritime Safety Agency) vient de prendre connaissance de l'étude faite par le consultant danois Ramboll dans les ports européens. Selon le document, une augmentation des déchets a été observée dans quarante d'entre eux entre 2004 et 2008. En revanche, entre 2009 et 2010, une baisse a été enregistrée. Cette diminution ne serait pas due à un changement de comportement des armateurs mais au recul du trafic pendant cette période, conséquence de la crise économique dans les ports du Vieux Continent.

Des taxes portuaires peu homogènes

Pour le consultant, la question des droits et taxes relatifs à la collecte et au traitement des déchets reste cruciale. Selon lui, la directive européenne prévoit que tous les États membres doivent faire appliquer une "taxe indirecte". Tous les ports ont déjà introduit cette taxe mais de manière non homogène.
Le rapport estime qu'il est difficile de conclure qu'un dispositif est meilleur qu'un autre. "Les chiffres de collecte de déchets fournis par les autorités portuaires à Ramboll ne prouvent pas qu'un modèle de taxe est plus efficace qu'un autre", conclut l'Emsa, qui explique que le calcul des taxes repose souvent sur le modèle historique qui existait dans de nombreux ports avant l'entrée en vigueur de la directive européenne.

"Un dispositif harmonisé difficile à mettre en œuvre"


Selon l'agence, bien que les dispositions de la directive concernant la récupération des frais de traitement de ces déchets par les installations portuaires n'incitent pas spécialement les navires à s'en débarrasser au large, elles laissent un peu de liberté d'interprétation aux États membres pour concevoir la taxe indirecte visant à les couvrir. Ceci explique notamment le phénomène de variété des modèles de taxes qu'on trouve dans tous les ports européens, indique le rapport Ramboll.
Par conséquent, la plupart des ports européens semblent vouloir renoncer au traitement des déchets, préférant confier l'activité à des entreprises privées spécialistes de ce type d'activité.
"En raison des divergences de coûts de collecte parmi les États membres, un dispositif harmonisé de couverture des coûts devrait être impossible à mettre en place", indique Patrick Verhoeven, le secrétaire général de l'Espo. Il suggère que les autorités portuaires, si elles n'ont plus le contrôle sur la gestion des déchets, soient consultées et émettent leur avis sur le niveau des prix.

Vincent Calabrèse

Mercredi 3 Octobre 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse