Le foncier manque cruellement à l'Isle-d’Abeau


Cruel manque de foncier ! Toujours ce lancinant leitmotiv d’où naissent la frustration de ne pouvoir répondre à la demande et l’appréhension de voir des affaires échapper à ce territoire pourtant deuxième fief de la logistique en France avec 40 % des 5 millions de m2 d’entrepôts que compte la région lyonnaise élargie. La modification de la directive territoriale d’aménagement, approuvée en mars 2015, pourrait donner une grosse bouffée d’oxygène… si la mobilisation permet l’action !


© Saint-Quentin-Fallavier
© Saint-Quentin-Fallavier
«Aujourd’hui, il ne reste que 27 terrains totalisant 30 hectares et dont le plus grand est de 4 hectares», observe, dépité, Christian Breuza, directeur général de la Société d’aménagement du Rhône aux Alpes.
Trois dossiers sont en cours de concrétisation sur le parc de Chesnes. Tout d’abord, une opération en blanc est menée par le promoteur PRD pour l’assureur Aviva sur un site à cheval entre Saint-Quentin-Fallavier et Satolas-et-Bonce. Il concerne 23.000 m2 (24 portes à quai) sur un tènement de 5 hectares destiné à la location. Une fois le dossier ICPE obtenu, les travaux pourraient commencer fin 2015-début 2016.
Côté Transport, Altrans a acquis 22.500 m2 de terrain pour y construire un bâtiment de 8.500 m2 disposant de 8 portes à quai pour édifier son siège régional. Les travaux pourraient être entrepris avant la fin de cette année. Le spécialiste de l’étanchéité de façade Cibetanche a acheté 15.000 m2 de terrain pour construire un bâtiment d’environ 6.000 m2. Une promesse de vente a récemment été signée pour QRO, une entreprise familiale qui construira sur un terrain de 4.300 m2 110 places de parking poids lourds, dont 38 payantes et sécurisées. Une station-service, une station gaz, une station de lavage, un restaurant et quelques services annexes sont également prévus sur ce site.

"Équilibre entre maintien agricole et développement économique"


Prologis est le principal propriétaire du parc de Chesnes avec 530.000 m2 sur les 2 millions recensés. Ce groupe a acheté un terrain en gris à Sara-Aménagement et pourrait lancer finalement une opération en blanc sur 7 hectares pour un bâtiment de 30.000 m2.
L’extension de la Directive territoriale d’aménagement a été approuvée en mars 2015. Ce dossier qu’avait bien soutenu le préfet Carenco (aujourd’hui préfet en Île-de-France), qui souhaitait que le foncier soit acquis par la puissance publique, permettrait de faire gagner 180 hectares sur la commune de Satolas-et-Bonce. «Il faut maintenant que les collectivités, la Capi et les communes prennent le relais pour décliner cette DTA dans leur document d’urbanisme. Le sujet est compliqué car il concerne une commune où se trouvent des enjeux agricoles, ce qui nécessitera de trouver un équilibre entre maintien agricole et développement économique», reconnaît Christian Breuza, qui voit le temps passer…
Sara-Aménagement a été créé en juin 2011 avec un démarrage d’activité opérationnelle en janvier 2012 pour poursuivre et amplifier le développement des ZAC lancées par l’État du temps des villes nouvelles dont le parc des Chesnes. Cette structure qui emploie 14 personnes va créer une Sem, «Sara-Développement», au cours du premier trimestre 2016 afin de pouvoir travailler sur un périmètre plus large que la Capi (Communauté d’agglomération porte de l’Isère) et notamment sur l’ensemble de la plaine Saint-Exupéry. «Aujourd’hui, nous ne travaillons que pour nos dix-huit collectivités actionnaires. Cette société d’économie mixte nous permettra d’élargir, d’une part, nos territoires d’intervention et, d’autre part, le nombre des commanditaires», observe Christian Breuza qui veut élargir ses champs d’action.

Annick Béroud

Lundi 16 Novembre 2015



Lu 76 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Novembre 2015 - 15:57 SNCF : 300 millions d’euros pour quatre chantiers


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse