Le fonds Elliott trouble l'acquisition de Dentressangle par XPO


Le fonds américain Elliott Capital a annoncé vendredi 17 juillet être monté à 9 % du capital du groupe de transports et logistique Norbert Dentressangle et avoir obtenu la suspension ponctuelle des opérations d'intégration en cours avec l'américain XPO Logistics qui qualifie cette opération de "stratagème".


© Norbert Dentressangle
© Norbert Dentressangle
Le fonds Elliott trouble l'acquisition de Norbert Dentressangle par XPO. Elliott Capital Advisors, "agissant pour le compte de fonds détenant 9,06 % de Norbert Dentressangle", explique avoir obtenu auprès du tribunal de commerce de Paris une ordonnance enjoignant la "suspension de toutes les opérations d'intégration envisagées avec Norbert Dentressangle, jusqu'au prononcé de l'ordonnance issue" d'une audience prévue le 23 juillet.

"Elliott est connu pour faire partie des fonds dits 'vautours'"


XPO Logistics avait annoncé en avril avoir déboursé 3,24 milliards d'euros pour le rachat de la participation de 67 % détenue par Norbert Dentressangle, fondateur du groupe français du même nom. L'entreprise américaine avait annoncé dans la foulée la mise en œuvre d'une offre publique d'achat visant à récupérer les titres des actionnaires minoritaires, qui se termine vendredi soir. Le fonds Elliott est parallèlement peu à peu monté au capital de Norbert Dentressangle.
Mais, selon XPO Logistics, le fonds "a acquis sa participation dans Norbert Dentressangle grâce à des moyens déloyaux et en violation des obligations de transparence et de la réglementation des offres publiques". Saisi par XPO, un juge du tribunal de Commerce de Paris avait interdit le 8 juillet à Elliott de transférer ses titres à quiconque à l'exception de XPO en attendant une audience prévue le 23 juillet dans le cadre d'une action en référé. Elliott, aussi connu pour faire partie des fonds dits "vautours" réclamant à l'Argentine le remboursement de dettes au prix fort, a depuis répété à plusieurs reprises ne pas avoir l'intention d'apporter ses actions à l'OPA.

Des actions sous-évaluées

"Elliott pense qu'au prix de l'offre les actions sont sous-évaluées, et ne reflètent pas la valeur actuelle et à venir de la société", explique le fonds. "Elliott sera vigilant et exercera l'ensemble des options à sa disposition pour protéger la société et les droits des actionnaires minoritaires", est-il ajouté. XPO a estimé que "cette action judiciaire d'Elliott est un stratagème pour écarter l'attention du comportement illicite d'Elliott".

AFP

Vendredi 17 Juillet 2015



Lu 213 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse