Le fret à contre-courant sur l'Euroairport Bâle-Mulhouse


Le transport de marchandises a légèrement reculé (- 4 %) en 2011 sur l’aéroport franco-suisse, pendant que le trafic de passagers pulvérisait son record historique. Mais l’Euroairport table sur sa relance durable, si bien qu’il investit pour augmenter ses capacités.


«La plus forte croissance parmi les aéroports régionaux français»

Le fret à contre-courant sur l'Euroairport Bâle-Mulhouse
À 103.710 tonnes, le trafic fret 2011 s’affiche en recul annuel de 4 %. La conjoncture économique est venue ajouter ses effets à l’indisponibilité temporaire de la piste principale, dont la réfection a suspendu les vols cargo pendant trois mois. D’où 4.000 tonnes en moins pour ce type de transport, soit une baisse en proportion de 32 % ramenant le total à 8.740 tonnes. Le fret camionné baisse légèrement de 2 % (62.370 tonnes). L’express aérien, en revanche, progresse de 6 %, à 32.600 tonnes.
Pas de quoi s’affoler, selon la direction. Le chiffre 2011 reste historiquement très élevé et le recul ne devrait être que provisoire, souligne-t-elle : pour 2012, elle table sur une hausse de 8 % «même si des estimations fiables sont difficiles en cette période d’incertitude économique», avertit le directeur, Jürg Rämi.

Construction d'une halle de fret

Cette confiance en l’avenir s’exprime d’une autre manière encore : l’Euroairport confirme la mise en construction cette année d’une nouvelle halle de fret, en révisant le projet légèrement à la hausse. L’investissement, entièrement financé sur fonds propres, est porté à 40 millions d'euros pour 18.000 m2 à mettre en service en 2013. L’actuelle halle sera réaménagée pour se dédier spécifiquement à l’express.
Pour le trafic passagers, tous les clignotants sont au vert. L’an dernier, il a progressé de 22 %, soit «la plus forte croissance parmi les aéroports régionaux français», selon le président de l’Euroairport Jean-Pierre Lavielle. Il aboutit au chiffre record de 5,053 millions de passagers, dont 46 % transportés par Easyjet, 10 % par Air France, 7 % par la low cost allemande Air Berlin et 6 % chacun par Swiss et Lufthansa. L’aéroport table sur une nouvelle hausse de 3 % cette année.
Deux dossiers mobilisent particulièrement la plate-forme franco-suisse : le raccordement ferroviaire et la levée de l’imbroglio juridique qui fait peser la menace de délocalisation d’entreprises helvétiques. Sur le premier, les études techniques préalables sont achevées, elles ont confirmé le coût estimatif de 200 millions d'euros. L'État devrait faire savoir avant la fin du premier trimestre s’il fait entrer le projet dans le processus du débat public. L’objectif restant une mise en service en 2017.
Quant aux questions juridiques, l’aéroport attend d’ici à mars un accord entre les États pour éviter à certaines entreprises suisses d’appliquer le droit fiscal et social français que leur impose un arrêt de la Cour de cassation de 2010. En jeu : les 2.300 emplois dans les activités industrielles et de maintenance d’avions, qui représentent un peu plus du tiers des effectifs de la plate-forme.
Christian Robischon



Christian Robischon

Vendredi 13 Janvier 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse