Le fret ferroviaire plus mal en point en France qu'ailleurs en Europe


Le transport de marchandises par rail en France accuse, à lui seul, la moitié des 5 milliards de pertes cumulées en cinq ans par ce secteur d'activité dans sept pays européens, selon une source proche du dossier se référant à une étude réalisée à la demande de la SNCF.


© RFF/Capa/Laurent Rothan (Toma)
© RFF/Capa/Laurent Rothan (Toma)
"Les pertes cumulées du fret ferroviaire dans sept pays d'Europe entre 2007 et 2011 s'élèvent à 5 milliards d'euros dont 2,5 milliards pour la France", a expliqué une source proche du dossier qui a précisé que l'étude porte sur la France, l'Allemagne, la Suisse, Belgique, les Pays-Bas, Espagne, l'Italie. L'étude, qui a été présentée jeudi 20 décembre au conseil d'administration de la SNCF, indique que les sept pays ont tous enregistré des pertes, plus ou moins importantes, sur l'ensemble de la période.

Des disparités entre les pays

Elle montre toutefois des disparités entre les pays qui ont introduit des mesures incitatives en matière de report modal, comme la Suisse et l'Allemagne, et les autres. La Suisse et l'Allemgne ont mis en place depuis plusieurs années des dispositifs de redevance ou de restriction de circulation pour les poids lourds. Parallèlement les deux pays ont limité leurs pertes en matière de fret ferroviaire, à environ 100 millions d'euros pour l'Allemagne et à 260 millions pour la Suisse, sur les sept années étudiées.

"L'Allemagne a ouvert son marché à la concurrence il y a vingt ans"


L'Allemagne qui a ouvert son marché à la concurrence il y a vingt ans compte, par ailleurs, plusieurs centaines d'opérateurs ferroviaires différents pour le transport du fret qui se partagent 20 % du marché national. À titre de comparaison, il n'y a qu'une vingtaine d'opérateurs en France depuis 2006, qui ont déjà absorbé 30 % du marché.
À la SNCF, on invoque le fait que "les nouveaux entrants ont, sans surprise, jeté leur dévolu sur les flux massifs, qui restent les plus rentables, plutôt que sur les flux locaux". L'entreprise publique met aussi en avant le fait que ses cheminots "sont moins polyvalents que leurs homologues de la concurrence". Le groupe se fixe toutefois l'objectif ambitieux de ramener à l'équilibre en 2014 sa filiale de fret ferroviaire (Fret SNCF) chroniquement déficitaire.

Un "budget de crise" pénalisant l'emploi

Les syndicats de la SNCF ont critiqué jeudi le budget prévisionnel 2013 de l'entreprise publique qui pèse selon eux sur l'emploi, avec la suppression de 1.000 emplois dans le fret, la CGT déplorant un "budget sous le signe de l'austérité" et la CFDT "une voie sans issue". "Dans une communication volontairement fataliste, la SNCF prépare les usagers et les cheminots à une année 2013 difficile pour préserver ses marges", estime la CGT cheminots. Les syndicats dénoncent la suppression prévue en 2013 de plus d'un millier d'emplois supplémentaires, essentiellement dans le fret qui "continue sa spirale de déclin", commente Éric Tourneboeuf de l'Unsa, soulignant qu'en cinq ans, plus de 5.500 emplois ont disparu dans cette activité. Par ailleurs, 500 emplois doivent toutefois être créés pour l'activité Infra et la SNCF devrait par ailleurs recruter 500 emplois d'avenir.

AFP

Vendredi 21 Décembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse