Le gestionnaire d'aéroports espagnol Aena entrera en Bourse le 11 février


Le gouvernement espagnol a fixé la date de l'introduction partielle en Bourse du premier gestionnaire d'aéroports au monde, Aena. C'est la première opération d'envergure cette année en Europe.


L'aéroport de Madrid-Barajas fait partie des plateformes sous gestion de l'entreprise publique espagnole © Aena
L'aéroport de Madrid-Barajas fait partie des plateformes sous gestion de l'entreprise publique espagnole © Aena
L'Espagne a retenu la date du 11 février pour introduire en Bourse Aena. La fourchette de prix a été fixée entre 43 et 55 euros par action, ce qui valoriserait l'ensemble de la société gestionnaire d'aéroports entre 6,45 et 8,25 milliards d'euros. Le gouvernement a prévu de céder en deux étapes 49 % du capital d'Aena, l'État gardant les 51 % restants. La première consistait à constituer un noyau dur d'actionnaires qui détiendront 21 % du capital à l'issue de l'opération et les 28 % supplémentaires seront placés sur le marché.

Retour aux bénéfices

Aena gère 46 aéroports et deux héliports en Espagne, certains très fréquentés comme Madrid et Barcelone, mais aussi d'autres plus petits et non rentables. Il possède aussi une quinzaine de participations à l'étranger, par exemple dans l'aéroport londonien de Luton, ou en Colombie et au Mexique.
Une première tentative d'introduction en Bourse à l'automne, qui avait dû être ajournée à cause d'un problème technique, avait été faite à une fourchette de prix plus basse, 41,5 euros et 53,5 euros, mais jugée alors trop élevée par les analystes.  La hausse du trafic – près de 196 millions de passagers ont transité par ses aéroports espagnols en 2014 – et de ses résultats font qu'Aena espère pouvoir relever un peu la fourchette de prix. À titre de comparaison, le français ADP a accueilli 93 millions de passagers en 2014 et l'allemand Fraport 104 millions en 2013.
Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires d'Aena a augmenté de 6,3 % à 2,39 milliards d'euros et son bénéfice net 8,8 % à 371 millions. Aena a été soumis à une sévère cure d'austérité, supprimant 20 % de ses effectifs. En 2013, il a dégagé un bénéfice net de 567 millions d'euros, après plusieurs années de pertes.

AFP

Lundi 26 Janvier 2015



Lu 52 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse