Le gouvernement affirme son soutien à la filière aéronautique française



L'aéronautique française réalise 80 % de son chiffre d'affaires à l'export © Airbus
L'aéronautique française réalise 80 % de son chiffre d'affaires à l'export © Airbus
Le gouvernement a réitéré son soutien, le 6 janvier, à l'aéronautique française, fortement exportatrice, à l'issue d'une réunion du comité stratégique de la filière et alors que le secteur s'inquiète du recul des aides à la recherche en France.
Le gouvernement est "pleinement mobilisé aux cotés de la filière (...) dans l'objectif de maintenir et de développer la place de la France dans l'industrie aéronautique mondiale", ont annoncé le secrétaire d’État à l'Industrie Christophe Sirugue, de Myriam El Khomri, ministre du Travail, et Alain Vidalies, secrétaire d'État chargé des Transports. Il "a pris une part importante dans le développement de cette filière, et il continuera à le faire à l'avenir, en particulier à travers le soutien à la R&D (Recherche et Développement), la démarche "Industrie du futur" et le troisième "Programme d'investissements d'avenir"", précise Christophe Sirugue.
Le 5 janvier, le président du Groupement des industrie françaises aéronautiques et spatiales (Gifas), qui représente la filière aéronautique française, Marwan Lahoud, s'est inquiété de la baisse du soutien public à la recherche aéronautique. Il a noté une dégradation "pendant les cinq dernières années". Selon lui, les aides à la recherche sont en net recul en France alors qu'elles augmentent en Allemagne et encore plus nettement en Grande-Bretagne, désormais toutes deux loin devant l'Hexagone.
Dans leur communication, les ministres rappellent que l'engagement de l’État, notamment à travers le Programme d'investissements d'avenir, a bénéficié à la filière à hauteur de 2,5 milliards d'euros entre 2010 et 2016, alors que la sanctuarisation du Crédit d'impôt recherche (CIR), lui a apporté plus de 5 milliards d'euros annuels.
La filière aéronautique est la première industrie exportatrice française avec plus de 50 milliards d'euros de chiffre d'affaires, dont 80 % à l'export. Sa contribution à la balance commerciale est de 22 milliards et représente plus de 350.000 emplois sur le territoire national. Bercy a également rappelé que les garanties publiques à l'export pour l'aéronautique civile représentent plus de 21 milliards d'euros.

AFP

Lundi 9 Janvier 2017



Lu 735 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Septembre 2017 - 12:53 Evian inaugure son usine modernisée en Haute-Savoie €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse