Le gouvernement veut aller vite sur l'Écotaxe nouvelle version


Le gouvernement veut aller vite pour mettre en place le péage poids lourds, censé remplacer l'Écotaxe, mais il va devoir pour cela renégocier le contrat avec Ecomouv', la société chargée de collecter cette taxe.


Le nouveau dispositif va prendre "la forme d'un amendement au projet de loi de finances rectificative 2014 qui sera soumis au vote du Parlement en juillet", a fait savoir lundi 23 juin le ministère de l'Écologie. Selon Bercy, cet amendement sera discuté mardi 24 ou mercredi 25 juin. Le Premier ministre, Manuel Valls, a dévoilé dès dimanche 22 juin les grandes lignes de cette nouvelle taxe, qui concernera les camions de plus de 3,5 tonnes circulant sur un réseau de près de 4.000 km de routes nationales et locales très fréquentées par les poids lourds.

Le sort des portiques "en discussion"

Elle devrait rapporter 500 millions d'euros par an, a précisé lundi 23 juin la ministre de l'Écologie, Ségolène Royal. L'Écotaxe, elle, devait porter sur 15.000 km de routes et rapporter près du double pour financer les infrastructures de transport. L'État cherche à présent à compenser ce manque à gagner. Une des pistes évoquées lundi 23 juin par Ségolène Royal est de mettre à contribution les sociétés d'autoroutes, sans pour autant que cela conduise à une augmentation de leurs tarifs. Quant au sort des portiques installés sur des routes qui ne seront plus concernées par le péage poids lourds et qui n'ont pas été démontés par des manifestants, "il est en discussion", a indiqué une source gouvernementale. "Ce sont des systèmes de localisation GPS, on réfléchit aux usages qui pourraient en être faits." La mort annoncée de l'Écotaxe et son remplacement par le péage de transit ont été diversement accueillis. Si le président du conseil régional de Bretagne, Pierrick Massiot, a salué des annonces qui "vont dans le bon sens", la fédération d'association France Nature Environnement (FNE) a regretté que le gouvernement se soit incliné devant les "lobbies".

Laure Fillon

Mardi 24 Juin 2014



Lu 130 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse