Le marché de l'aviation commerciale va doubler en cinq ans


Le marché de l'aviation commerciale va doubler d'ici 2018, avec une production estimée à plus de 300 milliards de dollars, mais des risques de surchauffe en termes de commandes existent, selon IHS Jane's.


La production de nouveaux avions devrait bondir à 317,5 milliards d'ici 2018 © Airbus
La production de nouveaux avions devrait bondir à 317,5 milliards d'ici 2018 © Airbus
"Des carnets de commandes solides et l'arrivée en production de nombreux nouveaux avions vont soutenir une croissance rapide de plusieurs milliards de dollars du marché de l'aviation commerciale", affirme la Jane's dans des prévisions publiées jeudi 21 mai. "La production de nouveaux appareils était de 161,7 milliards de dollars en 2013. Ce chiffre devrait bondir à 317,5 milliards d'ici 2018", affirme Ben Moore, analyste aéronautique, défense et sécurité à la Jane's. En 2015, elle est estimée à 250 milliards de dollars, selon l'organisation.
Selon Ben Moore, le marché est soutenu par des prix du pétrole qui demeurent à des niveaux élevés sur le long terme et par des taux d'intérêt bas. Le carnet de commandes des avionneurs "assure une trajectoire de croissance du marché pour les toutes prochaines années", souligne-t-il. Le marché, qui a déjà considérablement augmenté au cours des cinq dernières années, est porté par l'arrivée de nouveaux appareils, comme le C-Series de Bombardier ou les versions remotorisées d'avions existants (moyen-courriers A320 Neo et B737 Max). Sur le segment long-courrier, ce sont les B-777X, A350 et A330 Neo qui apportent du souffle au marché.

Surchauffe des commandes

"Le carnet de commande global est à présent tel que la production pourrait rester au niveau actuel pendant sept ans sans ajouter de nouvelles commandes", relève la Jane's. Aux yeux de Ben Moore, le principal risque pourrait venir d'une surchauffe du marché en termes de commandes. "Le problème est que des compagnies aériennes, principalement celles qui font du long-courrier (Emirates, Etihad, Qatar Airways, Singapore, Malaysian et Turkish Airlines) ont toutes commandé des appareils en visant le même segment de croissance du marché", explique-t-il.
"Le plus probable est qu'elles n'obtiendront pas toutes les parts de marché qu'elles visent, donc il y a certainement un trop plein de commandes dans certaines zones du globe, en particulier le Moyen-Orient et l'Asie du Sud-Est", estime-t-il. "C'est un gros risque, car une fois que certaines vont commencer à annuler des commandes, vous en verrez d'autres faire de même. Mais nous ne verrons probablement pas cela avant 2018-2019", relève-t-il.
Autre segment du secteur, l'aviation d'affaires, qui a souffert ces dernières années et va faire son retour en force dans les économies matures et les pays émergents, estime la Jane's. Ce marché, qui valait 22,34 milliards de dollars en 2014, devrait s'établir à 24,61 milliards d'ici 2018. Celui des avions d'affaires de plus petite taille devrait passer de 5,06 milliards de dollars en 2014 à 8,18 milliards en 2018. Le marché des gros avions d'affaires pourrait voir la concurrence se renforcer entre avionneurs, avec plus d'appareils visant un niveau de demande similaire, tandis que celui des avions de plus petite taille pourrait retrouver sa gloire avec la croissance économique mondiale.
Enfin, relève la Jane's, cette croissance du transport aérien aura un effet significatif sur les opérateurs d'infrastructures aéroportuaires, qui ont besoin d'évaluer les tendances du marché lorsqu'elles planifient leurs décisions d'investissements pour le futur. "Les aéroports on besoin de savoir quels types d'appareils seront en service afin de savoir quels pistes et terminaux seront nécessaires", explique Ben Vogel, rédacteur en chef de la revue "IHS Jane's Airport".

AFP

Jeudi 21 Mai 2015



Lu 90 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse