Le match Enfidha/Tanger-Med pourrait démarrer en 2018


Dans les cartons depuis 2008, le projet de construction d’un port en eaux profondes et d’une vaste zone d’activités à Enfidha a été confirmé en novembre 2013. La première tranche pourrait être livrée dès 2018.


Le port de Sousse © Port de Sousse
Le port de Sousse © Port de Sousse
Le choix du site d’Enfidha pour bâtir un port en eaux profondes en Tunisie a été entériné en novembre 2013 par les autorités du pays. Une structure publique chargée du suivi des étapes du projet a été désignée, notamment pour poursuivre les études complémentaires qui seront menées pour affiner le projet.

Bizerte également sur les rangs

Le choix d’Enfidha a donné lieu à controverse, Bizerte étant également sur les rangs. "L’avantage d’Enfidha est sans aucun doute le foncier dont il dispose, explique le président directeur général de l’Office de la marine marchande et des ports (OMMP), Faouzi Taktak. La Tunisie est un pays de tradition maritime. Les villes se sont fondées autour des ports tunisiens, ce qui limite aujourd’hui leur développement". Il est vrai qu’autour d’Enfidha, l’espace ne manque pas. À 75 km de Tunis, le port serait bâti tout près du jeune aéroport Enfidha-Hamammet construit par un consortium porté par le turc Tav pour un coût total de 550 millions d’euros et concédé pour quarante ans. Conçu pour accueillir 5 millions de voyageurs par an, essentiellement des vols charters, l’aéroport a fait face à une chute très importante du tourisme tunisien depuis la révolution démarrée en 2011. Si les visiteurs reviennent depuis 2013, l’activité, qui compte pour 7 % du PIB national, n’a toujours pas retrouvé son élan. L’aéroport dispose d’infrastructures pour le fret aérien qui pourraient être complémentaires du futur port : un dépôt d’importation de 2.000 m2 et un dépôt d’exportation de 1.500 m2, puis des espaces de bureaux réservés aux opérateurs de fret, aux transitaires et à la douane (830 m2).

"La Tunisie est un pays de tradition maritime"


Le projet d'Enfidha prévoit la création d'un terminal à conteneurs de 3,6 km, de 198 hectares de terre-pleins, d'un terminal vraquier avec 1,4 km de linéaire de quai et 35 hectares de terre-pleins. Les portuaires tunisiens prévoient en outre une possibilité d'extension à l'horizon 2030. Aux abords de ce nouvel équipement, une zone d’activité de 5.000 hectares devrait voir le jour, "dont 90 % appartiennent à l’Etat", précise Faouzi Taktak. "Cet investissement permettra de massifier le trafic tunisien, notamment en développant le transbordement, ajoute encore le président de l’OMMP. La Tunisie est géographiquement bien placée, au cœur de la Méditerranée et écourter les durées de trajet demeure la priorité du feedering. La Tunisie trouvera sans aucun doute sa place dans ce contexte". Faouzi Taktak pose Tanger-Med comme un "exemple à suivre" pour le nouveau port d’Enfidha dont la première tranche est attendue "d’ici quatre à cinq ans", selon l’OMMP, consciente du fait que, dans ce secteur, les premiers équipés sont ceux qui ont le plus de chances d’attirer des trafics.

Caroline Garcia

Lundi 14 Avril 2014



Lu 408 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse