Le mouvement des dockers américains perturbe jusqu'au Japon



Mouvement social dans des ports de la côte Ouest des États-Unis en raison de discussions sur le nouveau contrat de travail des dockers © Port of Los Angeles
Mouvement social dans des ports de la côte Ouest des États-Unis en raison de discussions sur le nouveau contrat de travail des dockers © Port of Los Angeles
Plusieurs constructeurs automobiles japonais ont indiqué mercredi 18 février avoir été contraints d'ajuster leur production en raison d'un mouvement social dans des ports de la côte Ouest des États-Unis, qui perturbe les livraisons de pièces. Honda Motor, le plus affecté par la situation, a ainsi décidé de réduire cette semaine de 20.000 unités sa production de véhicules dans quatre usines aux États-Unis et au Canada, essentiellement des berlines Accord et compactes Civic, selon un porte-parole du groupe interrogée à Tokyo. "Nous avons tenté de nous approvisionner par d'autres biais, notamment par voie aérienne", mais cela n'a pas suffi à compenser le net ralentissement des livraisons par mer du fait de la poursuite du conflit, a-t-il expliqué. Le numéro trois nippon a produit l'an passé environ 1,66 million d'unités en Amérique du Nord. Son rival Toyota - qui a vu sur la même période 1,98 million de voitures sortir de ses usines aux États-Unis, Mexique et Canada - a pour sa part dû "ajuster les heures supplémentaires dans la région, du fait des retards dans l'acheminement des pièces venues de l'étranger". Le géant de la région de Nagoya procède lui aussi à des expéditions par air "afin de minimiser les perturbations", tout comme Nissan qui dit y avoir recours de manière "limitée" pour transporter des pièces automobiles d'Asie vers les États-Unis, où il a fabriqué près de 950.000 automobiles en 2014. Les deux constructeurs relativisent cependant les conséquences de ce mouvement sur leur activité.
"Nous n'avons pas vu d'impact significatif sur nos opérations d'import/export de véhicules", assure-t-on chez Toyota. Même discours du côté de Nissan qui assure se fournir sur place "dans une proportion élevée".  Selon le quotidien économique "Nikkei", 40% des importations américaines accostent dans des ports de la côte Ouest, où des discussions sur le nouveau contrat de travail des dockers achoppent depuis de longues semaines, ce qui s'est traduit selon leurs employeurs par un fort recul de la productivité. Ce mouvement social a également entraîné une pénurie de frites au Japon, poussant les chaînes américaines McDonald's et KFC (Kentucky Fried Chicken, filiale du groupe Yum Brands), à rationner leurs clients dans l'archipel.

AFP

Mercredi 18 Février 2015



Lu 148 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse