Le nouveau canal de Panama devrait pousser les échanges transpacifiques


Avec une capacité désormais multipliée par trois, le canal de Panama élargi, qui sera inauguré dimanche 26 juin, devrait stimuler les échanges commerciaux entre les États-Unis et l'Asie, tout en raflant des clients chez son principal concurrent, le canal de Suez.


Les nouvelles écluses doivent tripler la capacité du canal de Panama © ACP
Les nouvelles écluses doivent tripler la capacité du canal de Panama © ACP
Une fois le canal de Panama élargi livré, "une bonne partie du commerce entre l'Asie et la côte est des États-Unis pourra passer directement dans les neopanamax, ce qui sera bénéfique des deux côtés", explique Nicolas Ardito Barletta, ex-président panaméen et ancien vice-président de la Banque mondiale en Amérique latine.

Massification supplémentaire

Après neuf ans de travaux, "nous sommes à l'aube d'un grand moment pour Panama et le monde, en raison de l'impact qu'aura l'élargissement du canal", assure la vice-présidente et ministre des Affaires étrangères du Panama, Isabel de Saint Malo.
De manière générale, les coûts du commerce mondial devraient baisser, de même que les émissions polluantes, le transport de marchandises pouvant être réalisé par des navires plus grands donc moins nombreux. "L'agrandissement du canal de Panama va beaucoup bénéficier au commerce mondial. Des bateaux plus grands pourront désormais y transiter et cela va diminuer les coûts de transaction et de logistique", souligne Nicolas Ardito Barletta.

Temps de transit raccourcis

Avec 162 millions de tonnes transportées dans la dernière année fiscale, les États-Unis sont le principal client du canal de Panama, suivis de la Chine (48 millions), du Chili (29) et du Japon (22). Le principal marché visé par le canal élargi est celui du transport de gaz naturel liquéfié depuis le Texas et la Louisiane jusqu'en Asie, principalement au Japon. Selon l'administrateur du canal Jorge Quijano, plus de 150 navires ont déjà réservé leur place. Selon les prévisions, d'ici dix ans, 600 millions de tonnes de marchandises passeront par Panama chaque année, deux fois plus qu'actuellement.
L’État panaméen espère bien en profiter, comptant tripler le milliard de dollars de recettes annuelles que lui rapporte l'infrastructure. L'idée est de faire revenir les clients ayant délaissé le canal de Panama pour celui de Suez, qui permet le passage des plus grands navires actuellement en service. "Nous allons voir quel pourcentage nous récupérons, mais je suis sûr que ce sera une quantité appréciable", prédit le ministre du canal, Roberto Roy.
Un trajet entre Asie et États-Unis via Panama fait économiser près de 15 jours par rapport au même trajet via le canal de Suez, "une économie de temps substantielle" pour les groupes de transport maritime, souligne le ministre du canal : "je suis certain qu'ils apprécieront".

José Rodríguez

Jeudi 23 Juin 2016



Lu 250 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse